Home Politique Desserte en électricité : Sama Lukonde va-t-il réussir là où Sylvestre Ilunga a échoué ?

Desserte en électricité : Sama Lukonde va-t-il réussir là où Sylvestre Ilunga a échoué ?

5 min read
0
0

En attendant la publication de son équipe gouvernementale, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde continue à prendre la température des tâches qui l’attendent. L’épineuse question de l’amélioration de la desserte en électricité a été au centre de ses échanges avec le Directeur Général de la Société Nationale d’Electricité(SNEL Sa), Jean-Bosco Kayombo, jeudi 1er avril 2021.

Alors que les promesses faites par son prédécesseur, Sylvestre Ilunga Ilunkamba dans ce secteur n’ont pas été réalisées, il a préféré écouter avant de parler.

Lent à la parole et prompt à entendre, c’est l’attitude qu’affiche le nouveau chef du gouvernement. Il a accordé une oreille entantive au gestionnaire de la SNEL, question d’avoir une vue plus ou moins éclairée de cette société qui peine à répondre aux attentes de ses clients.
« La SNEL est victime des actes de vandalisme sur son réseau électrique, particulièrement au Katanga où chaque jour pratiquement, il y a des inciviques qui sont en train de voler les cornières, de voler les conducteurs en cuivre. Et cela risque même de mettre en péril la fourniture d’électricité à la population et aux industries minières et avoir un impact très néfaste sur le réseau », s’est plaint le DG de la SNEL au sortir de leur entretien.

Il a rapporté que « le Premier Ministre a jugé utile de noud faire venir pour que nous lui donnions d’amples explications de façon à lui permettre de prendre justement des mesures pouvant accompagner la SNEL de façon à ce que nous puissions résoudre le problème afin de d’assurer la continuité des services.»

Après cette audience, Sama Lukonde devra proposer, dans le programme de son gouvernement à présenter à l’Assemblée nationale, des solutions idoines en vue d’améliorer la desserte en électricité.

Sinon, il risque de voir son équipe gouvernementale essuyer un fiasco dans ce secteur à l’instar du gouvernement sortant qui a trouvé et laisse la population congolaise dans le noir.
Pourtant, ce ne sont pas les séances de travail qui n’avaient pas été organisées sur la question tant à la primature qu’au ministère sectoriel.

Ainsi, en novembre 2020, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait réuni le Ministre d’État en charge des Ressources Hydrauliques et Électricité, Eustache Muhanzi Mubembe et le DG de la SNEL auxquels s’était ajouté le DG de la Regideso, Clément Mubiayi Nkashama pour cogito sur les conditions d’amélioration de la desserre en eau potable et en l’électricité.

Leurs réflexions tant belles soient-elles, sont restées de grands bâtiments de bonnes intentions.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Impasse autour de la désignation des animateurs de la CENI: Les raisons du silence de la communauté internationale

Alors que le processus de désignation des nouveaux dirigeants de la Commision Électorale N…