Home Politique L’Union sacrée essuie un fiasco à l’Assemblée provinciale de Kinshasa

L’Union sacrée essuie un fiasco à l’Assemblée provinciale de Kinshasa

5 min read
0
0

Qui a dit que tout va réussir à l’Union sacrée de la Nation en République Démocratique du Congo? Les députés provinciaux de Kinshasa viennent de prouver le contraire en votant pour le maintien de Godé Mpoyi à la tête de l’Assemblée provinciale ce lundi 5 avril 2021. Trente-trois sur les trente-six votants ont rejeté la pétition initiée contre lui par un groupe de députés ayant récemment adhéré à l’Union sacrée.

C’est pratiquement la même stratégie, à une virgule près, qui a balayé Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba de la tête respectivement de l’Assemblée nationale et du Sénat qui a été utilisée pour en finir avec Godé Mpoyi.

La semaine dernière, dix sept députés provinciaux dont l’UDPS et très proche du Président de la République, Peter Kazadi et Mike Mukebay ont déposé une pétition contre le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Ils lui reprochaient notamment la faible production législative depuis le début de la législature au moment où selon, plusieurs projets d’ édits traînent dans son tiroir et inefficacité de l’Assemblée provinciale vis-à-vis de l’exécutif provincial.

Tout a commencé mal pour les signataires de la pétition, qui n’ont pas bien digéré le refus du Vice-président du bureau, lui aussi visé par une pétition déposée urgemment aujourd’hui, de céder la présidence de la plénière au Secrétaire de l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Sentant venir le danger, le Député provincial Peter Kazadi s’est permis de lui arracher le micro avant de quitter la salle avec quelques autres pétitionnaires.

Il a expliqué ce geste caractéristique du comportement de l’UDPS, par le désir de faire respecter le règlement intérieur, notamment en sa disposition qui voudrait qu’au cas où le Président et le Vice-président du bureau sont visés par des pétitions, que la plénière soit Présidée soit par un bureau d’âge, soit par le Secrétaire de l’Assemblée provinciale.

En recourant à la politique de la chaise vide, ils ont donné un chèque blanc à Godé Mpoyi. Sans surprise, le Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a été maintenu à son poste, faisant subir de facto une défaite à l’Union sacrée pour la Nation.

Aux dernières nouvelles, Godé Mpoyi n’était qu’une étape pour atteindre la destination finale qui serait le Gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila. Maintenant que la première phase a échoué, le groupe de Peter Kazadi et consort doit monter d’autres stratégies pour espérer prendre le contrôle de la ville province de Kinshasa.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Éclatement de l’UNC: Baudouin Mayo va-t-il achever ce que Vital Kamerhe a entamé?

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) traverse une trouble crise. Se battant pour …