Home Politique Les représentations diplomatiques en panne sèche, la base de l’UDPS pleurniche : Ça s’annonce mal pour Fatshi

Les représentations diplomatiques en panne sèche, la base de l’UDPS pleurniche : Ça s’annonce mal pour Fatshi

4 min read
0
0

La crise sociale s’intensifie en République Démocratique du Congo. Sans gouvernement depuis la nomination du nouveau Premier ministre en février dernier, presque toutes les institutions du pays galèrent. Presque car, seule la présidence de la République, avec sa pléthore du personnel, semble bien respirer.

Ça se discute partout à Kinshasa. La vie devient de plus en plus intenable. Et, ce ne sont pas les combattants, du nom des militants de l’UDPS, qui diront le contraire. Ces dernières semaines, des membres du parti présidentiel ont, à travers des vidéos qui circulent sur internet, fustigé leurs mauvaises conditions sociales et le chômage qui les frappent de plein fouet.
A la différence des membres de l’UDPS, des diplomates congolais ne chôment pas mais ils manquent de quoi vivre.
C’est le ministère des Affaires étrangères qui s’en est plaint, en révélant que toutes les représentations diplomatiques de la RDC à l’étranger totalisent neuf mois d’arriérés de loyer et et que leur personnel ne touche plus de frais de fonctionnement. C’est grave!

Au pays, la grogne sociale prend de plus en plus d’ampleur. Dans certains quartier populaires de Kinshasa, capitale de la RDC, les discours du Chef de l’État Félix Tshisekedi semblent ne plus intéresser la population. Ses nombreuses promesses aussi ne séduisent plus.
L’espoir du changement de la situation sociale suscité par la fin de la coalition FCC-CACH a cédé place au désespoir.

Certains Kinois commencent à regretter le régime de Joseph Kabila. Oui, vous ne rêvez pas. Des congolais, les mêmes qui avaient cru en la promesse de Félix Tshisekedi de déboulonner le système Kabiliste estiment qu’ils vivaient mieux sous Kabila.

Dans les transports en commun et les places publiques, il est devenu fréquent d’entendre de citoyens se demander si réellement Fatshi est conscient des difficultés quotidiennes de ses concitoyens.

Au marché de Matete par exemple, un prédicateur ambulant a, après avoir présenté un tableau sombre de la situation sociale des congolais, conclu que seules les personnes travaillant à la présidence de la République voient que le pays va bien.
Commentaire d’un analyste: « A l’allure où vont les choses, Félix Tshisekedi prépare sérieusement sa défaite lors des prochaines élections »

Junior Lomanga

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Éclatement de l’UNC: Baudouin Mayo va-t-il achever ce que Vital Kamerhe a entamé?

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) traverse une trouble crise. Se battant pour …