Home Politique Guy Loando : Le ministère de l’aménagement du territoire pour diluer sa Fondation Widal?

Guy Loando : Le ministère de l’aménagement du territoire pour diluer sa Fondation Widal?

6 min read
0
0

Après avoir récolté un succès fou grâce aux actions philatrompiques de sa structure, Fondation Widal, le sénateur Guy Loando vient de signer son entrée dans le gouvernement d’Union sacrée de la Nation. Il a été nommé Ministre d’État en charge de l’aménagement du territoire. Sa nomination au sein de l’exécutif ne risque-t-elle pas de freiner ses réalisations sociales?

Avocat d’affaire et opérateur économique œuvrant dans plusieurs secteurs d’activités, Guy Loando a volé la vedette à tous les mécènes et bienfaiteurs congolais. Au cours de deux dernières années, tous les médias ne parlent que de ses actions sociales posées tant à Kinshasa, capitale de la RDC, à Tshuapa, province dont il est originaire que dans d’autres provinces du pays.

De Mbandaka dans la province de l’Equateur à Nkamba dans la province du Kongo Central où il a été l’une des vedettes lors de la commémoration du centenaire de l’église Kimbanguiste, en passant par Lusambo, chef-lieu du Sankuru dont il a doté l’Assemblée provinciale des meubles, le nom de Guy Loando est sur toutes les lèvres.

Certains congolais lui prêtent des ambitions présidentielles. Pour 2023? Ça semble trop tôt, mais quand on considère le nombre des provinces qui ont bénéficié de ses actions sociales, on est tenté de répondre par la négative.

Certains observateurs extrapolent en relevant que le bilan des réalisations de la Fondation Widal dans certaines provinces serait plus costaud que celui du Gouvernement Central et de gouvernements provinciaux.
Et, quand on prend en compte toutes les critiques au sujet de la gestion du Gouvernement sortant, il ne serait pas exagéré de dire que face au Président Félix Tshisekedi Tshilombo, Guy Loando pourrait avoir plus d’arguments à béton à présenter aux électeurs si les intentions présidentielles qu’ont lui prête sont réelles.

Un ministère comme somnifère ?

Dans ce contexte, une certaine opinion émet des inquiétudes sur sa décision de faire partie du Gouvernement. Ceux qui sont de cet avis avancent que le poste de Ministre d’Etat en charge de l’aménagement du territoire national serait une sorte de somnifère pour Guy Loando.

D’autres congolais qui ne partagent pas cet avis n’y trouvent aucun inconvénient. Ils soutiennent que si le Président de la Fondation Widal a des ambitions présidentielles, ce Portefeuille pourrait lui permettre d’ étendre son influence dans d’autres provinces du pays où sa fondation n’a pas encore posé d’actions philatrompiques.

Qui est Guy Loando Mboyo?

Sénateur de la province de la Tshuapa depuis le 14 mai 2019, Guy Loando a batu sa réputation grâce aux actions philanthropiques de la Fondation Widal dont il est président.

Âgé de 38 ans, il est marié et père de trois enfants.

Avocat de formation, il est surtout un homme d’affaires actionnaire principal de son cabinet d’avocats d’affaires mandataires judiciaires en Mines et Carrières « GLM & Associates ».

Guy Loando est propriétaire d’un groupe des sociétés spécialisées dans les domaines des services, immobiliers ; mines, finances, hôtellerie et restaurant.

Il est aussi membre du Conseil d’administration des sociétés tant locales qu’internationales, sans compter ses multiples interventions en tant que consultant-expert dans plusieurs entreprises.

ALT.