Home Politique RDC: Les députés « révolutionnaires » fixés sur leur sort, place à l’investiture du gouvernement

RDC: Les députés « révolutionnaires » fixés sur leur sort, place à l’investiture du gouvernement

5 min read
0
0

Le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a balayé tout doute sur l’investiture imminente du gouvernement Sama Lukonde.

Alors que les députés nationaux membres de l’Union sacrée de la Nation qui se sont publiquement plaint de ne s’être pas retrouvés dans le gouvernement se sont tu, il s’est voulu rassurant, laissant entendre que rien ne pourra bloquer l’investiture du gouvernement.

L’opinion congolaise a été scandalisée par la revendication d’une centaine des députés nationaux signataires de la pétition contre le bureau Mabunda, qui se sont plaints de n’avoir pas été nommés dans le gouvernement.

Là où beaucoup de congolais dénoncent l’égocentrisme et l’affairisme politique, le Président de l’Assemblée nationale parle d’un débat interne cher aux partis et regroupements politiques.

« A une certaine époque, non lointaine, personne n’aurait cru qu’au sein d’une même famille politique, ses membres peuvent lever le ton ou exprimer leurs vues vis-à-vis des options stratégiques qui se prennent. On aurait cru que le débat interne et cher aux partis et regroupements politiques se seraient estompés. Aujourd’hui, avec l’avènement de l’Union sacrée de la Nation, le récent débat consécutif à la publication du Gouvernement a prouvé à la face du monde que le débat interne est encore possible. C’est même cela le sens profond de l’État de droit et de la démocratie, cheval de bataille du Président de la République, Chef de l’Etat », a-t-il expliqué à la plénière du mercredi 21 avril 2021.

A en croire Christophe Mboso, les députés révolutionnaires « se sont adressés à l’autorité compétente, le Président de la République, Chef de l’État, l’initiateur de l’Union sacrée de la Nation

Il a précisé que « le peuple congolais doit être rassuré qu’aucun de ses élus n’a conditionné l’investiture du Gouvernement de l’Union sacrée ». Vraiment?

Selon les sources d’alternance.CD, si lors de sa rencontre du dimanche dernier avec les députés révolutionnaires le Chef de l’État avait tenu un discours mobilisateur, en coulisse, le travail aurait été fait pour les calmer.
Ainsi, il nous revient d’apprendre que quelques têtes des députés révolutionnaires auraient reçu qui de l’argent, qui de promesses fermes de nominations et qui d’autres l’ordre de recommander les leurs dans certains cabinets ministériels.
C’est ce travail qui aurait finalement permis au président de la chambre basse du parlement d’entrevoir avec optimisme l’investiture du gouvernement Sama Lukonde.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Éclatement de l’UNC: Baudouin Mayo va-t-il achever ce que Vital Kamerhe a entamé?

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) traverse une trouble crise. Se battant pour …