Home Politique Élections de 2023: L’occident invite les dirigeants congolais à entamer les préparatifs

Élections de 2023: L’occident invite les dirigeants congolais à entamer les préparatifs

3 min read
0
0

Les pays occidentaux appellent les dirigeants congolais à procéder à des réformes électorales pour l’organisation des élections libres et inclusives dans le délai constitutionnel.

Les ambassadeurs de l’Allemagne, Belgique, Canada, Corée du Sud, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Italie, Japon, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Suisse et de l’Union Européenne en RDC ont salué l’investiture du gouvernement Sama Lukonde.

Dans un communiqué conjoint publié à Kinshasa, ils ont invité les dirigeants congolais à préparer sérieusement les élections prévues en 2023 en commençant par les réformes électorales.
« Il est également essentiel, afin de consolider les acquis de l’alternance de janvier 2019 et de respecter l’échéance Constitutionnelle de 2023, que l’ensemble des pouvoirs et des institutions s’engagent dès à présent dans la préparation juridique, financière et technique d’élections libres, inclusives, transparentes et impartiales notamment par les réformes attendues de la CENI et de la loi électorale », peut-on lire dans leur communiqué conjoint.

Cet appel rejoint les propos tenus par le Premier ministre Sama Lukonde lors de la présentation de son programme de gouvernement à l’Assemblée nationale.
« Il faudra désormais que nous fassions des élections un vecteur de paix, de cohésion et de progrès plutôt qu’un motif de déchirement et un rendez-vous de la violence. Les sacrifices consentis par notre peuple pour la tenue des élections démocratiques doivent trouver sa juste contrepartie dans les scrutins transparents et crédibles. C’est à ce prix, que nous allons consolider notre démocratie et garantir à chaque citoyen la jouissance de son droit constitutionnel, d’influencer la gestion publique à travers le choix de ses élus », a déclaré le chef du gouvernement.

Avant lui, le Président de la République a tenu à rassurer les députés nationaux membres de l’Union sacrée de la Nation lors de leur dernière rencontre sur sa volonté à respecter le délai constitutionnel.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Mise en place à l’ESPT: Tony Mwaba crache sur la mémoire de Patrice Lumumba

Aucun directeur provincial ressortissant du Sankuru, province d’origine du Héros nat…