Home Politique Willy Bakonga: Un avant-goût de 3 ans de servitude pénale principale en attendant le grand procès

Willy Bakonga: Un avant-goût de 3 ans de servitude pénale principale en attendant le grand procès

3 min read
0
0

Ça commence mal pour l’ancien Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique, Willy Bakonga. Il a perdu le procès en flagrance à la Cour de Cassation, qui l’a condamné, jeudi 29 avril 2021, à trois ans de servitude pénale principale.

La Cour de Cassation a établi dans le chef de l’accusé l’infraction d’« interaction de transfert de fonds à l’étranger ».

Son fils qui était attrapé dans l’avion avec lui à Brazzaville à destination de France a, de son côté, été condamné à six mois de servitude pénale principale. Ils sont aussi condamnés à une amende de 90 000 dollars américains pour le père et 45 000 dollars pour le fils.

Cette condamnation de Willy Bakonga ne concerne pas l’affaire du détournement des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement de base, pour laquelle il avait été entendu avant de tenter de prendre la poudre d’escampette.

Dans sa défense, l’ex ministre de l’EPST a notamment prétendu s’être rendu en République du Congo pour de raisons médicales suite à ce qu’il présente comme son empoisonnement. Au sujet des sommes d’argent trouvées sur ses valises, il a soutenu qu’en tant qu’ancien ministre d’État et promoteur d’écoles légalement établies, il n’y aurait pas de scandale à ce qu’il voyage avec la somme de 30.000 dollars selon lui.

C’est dire que Willy Bakonga pourra de nouveau être jugé, cette fois-ci dans l’affaire du détournement des fonds de la gratuité de l’enseignement de base.

Junior Lomanga

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

RDC : Les anesthésistes exigent la revalorisation de leur métier

Ils sont des héros dans l’ombre et jouent un rôle vital dans toutes les formes de mé…