Home Politique Dircab du 1er ministre Sama Lukonde: Prof Gaspard Ngondankoy face à ses défis

Dircab du 1er ministre Sama Lukonde: Prof Gaspard Ngondankoy face à ses défis

6 min read
0
0

Les technocrates ont le vent en poupe dans les cabinets ministériels du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation. Ne voulant pas porter le flanc aux accusations de copinage dans le choix de ses collaborateurs et voulant servir de modèle à ses ministres, le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a confié la direction de son cabinet à un technocrate.

Les membres du nouveau gouvernement semblent avoir mesuré le profond degré de méfiance de la population congolaise envers les politiques dont elle a rejeté certains visages et les pratiques.

Le Premier ministre Sama Lukonde l’a bien compris. Il a nommé, dimanche 02 mai 2021, le Professeur Gaspard Ngondankoy au poste de Directeur de son Cabinet. Docteur en Droit, ce dernier est Professeur à l’Université de Kinshasa où il enseigne le Droit. Il est aussi Avocat au barreau de Kinshasa/Gombe et membre du Conseil d’État.

Partir dignement pour rebondir triomphalement, c’est le moins que l’on puisse dire du Professeur Gaspard Ngondankoy.

En effet, on se souvient de son limogeage du poste de Directeur de Cabinet de l’ancien premier Vice-président du Sénat, Samy Badibanga, par l’ex-président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba. Sa faute ? « Avoir exprimé, d’après l’Association congolaise pour l’accès à la justice(Acaj), une opinion scientifique dans un forum privé des professeurs de l’Université Catholique du Congo, relayée ensuite dans les réseaux sociaux, pour éclairer l’opinion sur la portée de la décision du Conseil d’État dans l’affaire Jean-Marc Kabund, spécialement sur l’attitude désinvolte de l’Assemblée nationale de refuser d’exécuter cette décision… ».
Sa nomination au poste de Directeur de Cabinet du Premier ministre fait réagir un jeune cadre qui, sous couvert d’anonymat, le présente comme « un des rares hommes intègres qui nous restent dans ce pays ».

Redorer le blason de l’administration de la Primature

Ayant assisté à la soutenance de la thèse du Professeur Gaspard Ngondankoy à Louvain-la-Neuve Université en Belgique, ce jeune cadre se rappelle des commentaires des membres du jury sur la qualité de son travail scientifique et sa maîtrise du sujet.

A l’Université de Kinshasa et au Sénat, on parle de lui comme « un modèle d’intégrité et de professionnalisme ».

Plusieurs défis se présentent face à lui dans ses nouvelles fonctions. Il s’agit notamment d’imposer son Autorité sur l’ensemble du cabinet du Premier ministre; conseiller utilement le Premier ministre pour un bon choix des conseillers principaux ; faire de son mieux pour répondre aux courriers endéans 3 jours. Bref, restaurer et moderniser l’administration de la Primature, désacralisée et détruite par Samy Badibanga et Bruno Tshibala dont la médiocrité de certains de leurs collaborateurs était devenue un sujet de honte nationale.

Toutefois, entre l’intelligence, l’enseignement et la gestion d’un cabinet comme celui du Premier ministre, il y a des efforts à fournir. C’est là qu’on va apprécier le professeur technocrate qu’est Gaspard Ngondankoy.

Pour réussir, le Directeur de Cabinet de Sama Lukonde peut s’inspirer des méthodes de Sele Yalaghuli, à l’époque où il dirigeait le cabinet de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo.

RD44