Home Politique Matata Ponyo : « Je n’ai peur de rien, quelle que soit l’issue du processus »

Matata Ponyo : « Je n’ai peur de rien, quelle que soit l’issue du processus »

7 min read
0
0


Après son retour à Kinshasa ce dimanche 09 mai 2021, Matata Ponyo a répondu aux questions de la presse au siège de sa fondation dans la commune de la Gombe. Serein, il se dit prêt à faire face à toute éventualité dans l’affaire du prétendu détournement d’une partie des fonds alloués au projet du parque agro-industriel de Bukanga Lonzo.

Sa décision de rentrer à Kinshasa au moment où il est voulu par la justice a étonné beaucoup de congolais. Craignant pour sa sécurité, certains lui ont demandé de rester à l’étranger. Tout en leur témoignant sa reconnaissance, Matata Ponyo explique sa décision par son souci de faire éclater la vérité une fois pour toutes.
« Il n’y a pas de progrès sans leadership. Tous les pays du monde se sont construits sur fond de leadership et derrière le leadership il y a le courage. Il y a la prise du risque et surtout lorsque l’on sait que la vérité constitue l’arme la plus forte contre le mensonge et que la justice finit toujours par triompher quelle que soit la durée », a-t-il déclaré.

Après avoir révélé qu’il a refusé plusieurs offres alléchantes venant des institutions internationales, qui ont été séduites par le bilan de ses deux ans au ministère des Finances et de cinq ans à la primature, Matata Ponyo
dit qu’il a refusé de céder à la peur.
Pour lui, il est hors de question que « face aux montages grossiers, un homme comme moi puisse accepter de rester à l’extérieur du pays parce que la population me demande de rester par peur pour ma sécurité ».

L’ancien Premier ministre réaffirme qu’il ne se reproche de rien et que le dossier de l’IGF sur lui est plein de contre vérités.
« Si j’avais peur, je ne serais pas venu… Je ne crainds rien. Si je craignait quelque chose, je ne serais pas rentré…Je pense à mon avis, qu’à un certain moment de la vie on doit savoir pourquoi on est venu sur terre. On n’est pas venu sur terre pour la jouissance. On est venu pour offrir à l’humanité le progrès, le bien être », a-t-il insisté.

Une précision de taille…

Matata Ponyo a fait une mise au point sur son tweet annonçant son retour au pays, publié à partir de Conakry.
« Je pense qu’il faut bien lire mon tweet. J’ai parlé de l’instrumentation de la justice mais je n’ai parlé de l’injustice de la justice congolaise. En réalité, si la vérité était respectée, on n’allait même pas demander la levée des immunités. Parce que le dossier de l’IGF sur lequel est basé l’initiative de cette action judiciaire est un dossier truffé des mensonges », a lancé l’ancien Premier ministre.

Pour illustrer son affirmation, le sénateur du Maniema a relevé le fait qu’alors que l’IGF a prétendu dans son rapport qu’un équipement acheté pour le parque de Bukanga Lonzo a été détourné par Matata, un ministre du gouvernement Ilunga Ilunkamba l’a contredit en confirmant dans un document, que cet équipement se trouvait bel et bien à Bukanga Lonzo.
« Comment on peut parler de responsabilité intellectuelle pour un dossier qui a été traité en conseil des Ministres? Est ce que dans un conseil des Ministres, il n’y a que le Premier ministre qui décide ? », s’est interrogé Matata Ponyo.
Qu’à cela ne tienne, il se dit prêt à faire face à la justice. « J’ai foi en la justice. Et dans tous les cas, je n’ai peur de rien quelle que soit l’issue du processus », a-t-il conclu.

RD44

Dans la même catégorie

Pour un leadership responsable en RDC : Matata Ponyo lance officiellement LGP Asbl

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Éclatement de l’UNC: Baudouin Mayo va-t-il achever ce que Vital Kamerhe a entamé?

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) traverse une trouble crise. Se battant pour …