Home Politique RDC: Le Conseil National de la Société Civile officiellement lancé

RDC: Le Conseil National de la Société Civile officiellement lancé

8 min read
0
0

Pour le suivi et l’accompagnement citoyen, plusieurs organisations citoyennes et de défense des droits de l’Homme se sont regroupées au sein du Conseil National de la Société Civile(CNSC). La cérémonie de sortie officielle de cette structure et du lancement de ses activités dans le cadre du suivi et d’évaluation des actions gouvernementales est intervenue ce jeudi 13 mai 2021 à Fleuve Congo Hôtel.

A l’occasion, ses animateurs ont dévoilé la mission qu’ils se donnent en mettant en synergie leurs forces au sein d’une méga structure.

Joseph Nkinzo, président du CNSC a expliqué qu’après les changements intervenus au pays, fin 2020, quelques structures ont trouvé qu’il y avait un vide pour relayer la voix de la société civile auprès des animateurs de l’Union sacrée de la Nation. Elles ont mis en place le Conseil national de la Société Civile dans le but de relayer la voix de la société civile et des organisations communautaires auprès des animateurs de l’Union sacrée.

Parmi ces organisations, il a cité entre autres le Collectif d’Action de la Société Civile(CASC) dont il est le coordonnateur National, la Maison de la Société Civile, la Nouvelle Société Civile de la RDC, le CENADEP, les mouvements citoyens Il est Temps, Compte à rebours, Cocorico et tant d’autres ainsi que des organisations féminines et syndicales.

Aussitôt mis en place, le CNSC a réussi à mener une médiation au niveau du cadre de concertation de la société civile avec le concours de l’ambassadeur Milenge Mwene.

Poursuivant sur la même lancée, les animateurs de cette structure ont adressé un mémo au Président de la République sur la marche de l’Union Sacrée. Ils ont aussi organisé une rencontre avec l’informateur et quelques semaines après, ils ont obtenu la résolution du conflit au cadre de concertation de la société civile.

Joseph Nkinzo a tenu à souligner que le CNSC s’engage aux côtés des faibles et des opprimés et ne compte pas mener un combat politique.
Il lancé à d’autres organisations de la société civile un appel à les rejoindre pour continuer à défendre la même cause.

Danny Singoma, Vice-président du Conseil National de la Société Civile a pour sa part relevé que cette structure n’est pas une doublure du cadre de concertation de la société civile. « Sans le conseil national de la société civile, il aurait été impossible de rétablir l’ordre au sein du cadre de concertation nationale de la société civile…Nous voulons faire du CNSC non pas une organisation de salons et de climatiseurs, mais nous voulons en faire un véritable instrument pour redorer l’image de la société civile », a-t-il lancé.
Il s’est réjoui du fait que le mémorandum du conseil national de la société civile a servi « en quelque sorte de guide à l’informateur ».

Défendre les vulnérables

Dans son discours, Joseph Nkinzo a martelé sur le fait qu’être acteur de la société civile est une vocation et non une profession.
« Nous sommes là pour suivre la politique et les politiques du pays telles qu’elles sont mises en place pour le bien être de tous. Le défi est grand. Ce défi ne sera pas relevé sans l’apport de la société civile. Nous ne voulons pas nous rallier à l’Union sacrée tel que le font les partis politiques. Mais nous voulons suivre de près ce qui s’y passe. Nous resterons là comme le chien de garde de la population », a assuré le Président du Conseil National de la Société Civile.

Et de poursuivre que « nous estimons que notre rôle que nous allons jouer, celui de poursuivre la défense des plus vulnérables et des opprimés se fera en face de l’Union Sacrée tel que nous l’avions fait face à l’ancienne majorité de Joseph Kabila et du FCC, sans complaisance ».

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Jean René Swedi quitte la société civile pour la politique active

Jean Réné Swedi, acteur de la société civile et coordonnateur national de la Maison de la …