Home Politique Inattention de la RTNC à l’éruption volcanique de Goma : Des têtes vont tomber

Inattention de la RTNC à l’éruption volcanique de Goma : Des têtes vont tomber

5 min read
0
0

Le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya n’a pas apprécié la bourde de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) samedi 22 mai 2021 lors de l’éruption du volcan Nyirangongo dans le Nord-Kivu.

Interpellé par les critiques des internautes qui ont été scandalisés par l’inadaptation du programme de la télévision publique à cette catastrophe naturelle, le Porte-parole du gouvernement a promis de résoudre ce genre de manquements.

Entre des images pâles qui rappellent les premières décennies de la télévision, un programme non adapté aux réalités quotidiennes et un silence face à certains drames, la RTNC continue à décevoir les congolais.
Elle s’affiche plus comme une télévision protocolaire, qui consacre l’essentiel de ses éditions d’informations aux rencontres des officiels.
Le Ministre de la Communication et Médias est conscient de la situation et se dit déterminé à y remédier.

« Moi, comme vous hier, nous avons été sous le choc de voir que le média public n’a pas donné l’espace qu’il fallait à ce qui se passait à Goma. Nous allons tirer les conséquences qui s’imposent parce que même si les journalistes fonctionnent de manière indépendante, il est important qu’en des moments comme ceux-ci, qu’on tienne compte de ce contexte. Sur cette question, nous serons très fermes, dès demain, pour que ce qui concerne la survie de nos compatriotes viennent au dessus de tout », a annoncé Patrick Muyaya Katembwe au cours de son point de presse du dimanche 23 mai 2021 consacré à l’éruption volcanique de Nyirangongo, qui menace la ville de Goma et ses environs.

En langage clair, des têtes vont tomber et on peut déjà imaginer lesquelles. Il pourra s’agir probablement du Directeur Général et son adjoint ainsi que des directeurs des programmes.

A vendre ?

Signe que les journalistes de la Radio télévision nationale congolaise ont déçu sur toutes les lignes, le ministre de la Communication s’est référé à ses connaissances en journalisme pour leur prodiguer quelques conseils sur le professionnalisme.
« De manière étroite, avec la direction générale du média public, nous allons travailler pour que la chaîne nationale soit la première en toute heure, ils seront en mesure de communiquer, de bien communiquer. Ici je m’adresse aux journalistes de la RTNC qui sont professionnels, il faut que dès demain que l’on sente qu’ils sont professionnels, et qu’ils peuvent faire le travail pour lequel la république se mobilise pour aujourd’hui », a insisté le Porte-parole du gouvernement.

Ce coup de gueule du ministre de la Communication et Médias semble donner raison à un ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 en RDC, qui avait promis de vendre la RTNC s’il était élu Président de la République.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…