Home Politique Graciés par Fatshi: Plus de 320 détenus quittent la prison de Makala sur instruction de Rose Mutombo

Graciés par Fatshi: Plus de 320 détenus quittent la prison de Makala sur instruction de Rose Mutombo

5 min read
0
0

En vue de désengorger la Prison Centrale de Makala, la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo, a accordé, ce jeudi 27 mai 2021, la libération à plus de 320 détenus ayant bénéficié de la grâce présidentielle depuis décembre 2020.

Cet accord vient d’être exécuté juste après la première réunion du Conseil supérieur de la magistrature avec la Ministre d’Etat en charge de la Justice, au cours de laquelle la question de la libération des détenus graciés a été abordée.

«Le Désengorgement de la Prison centrale de Makala est possible si tout le monde s’y met », a déclaré le Directeur de la prison centrale de Makala, le Lieutenant-colonel Flory Kadimba.

En effet, la surpopulation des prisons préoccupe Rose Mutombo, qui tient à un bon traitement de tous les détenus de la République démocratique du Congo sur tous les plans. La libération conditionnelle de plus de 320 détenus témoigne combien elle est déterminée à exécute les instructions du Chef de l’Etat dans sa politique d’un État de droit.
«Le Chef de l’Etat avait pris une ordonnance de mesure de grâce pour la libération conditionnelle de certains condamnés fin décembre 2020, 846 personnes étaient concernées. Nous avons fait des listes que nous avons envoyées à la Cour d’Appel de Matete et de la Gombe au début du mois de mars pour avis et considérations. Elles nous ont retourné les listes au mois d’avril avec avis et considérations. Il s’agit de plus de 800 personnes qui devraient être libérées. Nous avons libéré 127 personnes le 26 mai 2021 et plus de 210 personnes ont été libérées le 27 mai 2021, ce qui fait un total de 327 détenus », précise Flory Kadimba dans son rapport fait chez Rose Mutombo.

Selon lui, quand les services de la Prison centrale de Makala ont constaté le retard dû à la libération de certains prisonniers, ils sont allés voir la Ministre de la Justice qui avait promis de s’impliquer personnellement dans ce dossier pour décanter la situation de retard dans l’exécution des ordonnances présidentielles.

Une occasion pour le Lieutenant-colonel Flory Kadimba de saluer le pragmatisme et le dynamisme de Rose Mutombo, qui lutte également contre les détentions illégales et irrégulières dans toutes les prisons de la République.
Par exemple, la Prison Centrale de Makala, dans son architecture, a une capacité de 1500 détenus mais, à ce jour, elle compte plus 8.600 personnes. Il y a donc nécessité de la désengorger.

Jules Ntambwe