Home Politique Des officiers des FARDC outillés dans la lutte sur la prévention contre le recrutement d’enfants soldats

Des officiers des FARDC outillés dans la lutte sur la prévention contre le recrutement d’enfants soldats

4 min read
0
1

Des officiers militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) renforcent leurs capacités sur la prévention contre le recrutement des enfants dans les groupes armées et les violences sexuelles liées aux conflits .

Ouvert ce lundi 13 juin au foyer social du camp kokolo, cette formation est organisée à l’intention de 15 officiers militaires dont 7 femmes et 8 hommes représentant les grandes unités de la garnison de Kinshasa. Il s’agit des forces navales, les forces terrestres, la garde républicaine etc.

Il est donc question de renforcer les capacités de ces officiers militaires sur les différentes méthodes de recrutement d’enfants comme soldats et les violences sexuelles dans le contexte des conflits .

À l’issue de cette formation de 5 jours, les participants devront être en mesure de comprendre comment se fait le recrutement d’enfants et pourront à à leur tour, sensibiliser leurs paires en restituant dans leurs unités respectives les connaissances approfondies sur la prévention contre le recrutement d’enfants et la lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits mais aussi se familiariser avec l’Institut Dallaire pour la paix et la sécurité. Ils devraient également restituer aux autres unités les méthodes exemplaires en matières d’interaction avec les enfants en général et les enfants utilisés comme soldats dans un contexte de conflit armé .

Partenaire de la RDC dans la protection des droits de l’enfant, la Belgique a été représentée par Mme Amandine. Cette dernière a indiqué que son pays est confiant du partenariat avec les différents acteurs engagés pour cette cause et espère un résultat positif au regard de la qualité des participants.

Cet atelier est organisé par le service d’éducation patriotique et actions sociales des FARDC en partenariat avec l’institut Dallaire pour la paix et la sécurité .

Au nom de l’istitut Dallaire, Arsène Mukendi est revenu sur la nécessité de l’appropriation des participants de cet atelier. Il les a encouragés à faire la restitution dans leurs unités respectives afin de lutter, mieux prévenir le recrutement d’enfants et les violences sexuelles.

J. Ntambwe

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…