Home Politique UNC: Jean-Baudouin Mayo poursuit sa rébellion contre le nouveau leadership du parti

UNC: Jean-Baudouin Mayo poursuit sa rébellion contre le nouveau leadership du parti

6 min read
0
0

L’Union pour la Nation Congolaise(UNC) s’est réjouit de l’absence de ses élus à la rencontre du vendredi 18 juin 2021 des députés nationaux de l’Union sacrée de la Nation. Ce n’était qu’une courte joie car, Jean-Baudouin Mayo, encore lui, a évoqué une tout autre raison pour justifier son absence à cette réunion qui a réunit les députés nationaux acquis à la cause du Président de la République, Félix Tshisekedi.

Ancien Secrétaire Général de l’UNC qui a fait de lui Vice-premier ministre du Budget, Baudoin Mayo est farouchement opposé au nouveau leadership du parti incarné par le Secrétaire Général Billy Kambale. Depuis la nomination de ce dernier, il navigue ouvertement à contre courant de la formation politique de Vital Kamerhe.

Ainsi, après la demande de l’UNC à ses députés de suspendre leur participation aux réunions du CACH et de l’Union sacrée après la condamnation de Kamerhe en appel, Mayo a annoncé qu’il « demeure membre (de l’Union sacrée), le seul cadre où nous continuerons à parler du dossier du PN(Kamerhe) ».

Au lendemain de cette annonce qui a créé un choc dans l’opinion, les députés nationaux de l’Union sacrée se sont réunis autour du Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso. Au cours de leur rencontre, les questions d’actualités liées aux enjeux politiques de l’heure ont été débattues. Le Président de l’Assemblée nationale a notamment sensibilisé ses collègues sur la nécessité de soutenir la candidature de Félix Tshisekedi pour un second mandat. Il a lancé que « je sais combien on perd quand on perd un pouvoir » et que par conséquent, « il faut assurer un deuxième mandat pour le président Tshisekedi et pour nous mêmes ». Il a annoncé aussi l’arrivée des 500 jeeps pour tous les députés nationaux.

Lire aussi Éclatement de l’UNC: Baudouin Mayo va-t-il achever ce que Vital Kamerhe a entamé?

Mayo justifie son absence

Alors qu’aucun député du parti politique de Vital Kamerhe n’a pris part à cette rencontre, Jean-Baudouin a justifié son absence par un autre motif surprenant.

« Je n’ai pas été à la réunion des députés de l’Union sacrée de la Nation d’hier parce que je n’en étais pas informé. Je demeure à l’UNC et à l’UNC », a-t-il tweeté. Dans la foulée, celui qui rappelle à qui veut l’entendre qu’il a été avec Kamerhe du début à la fin de la création de l’UNC a soutenu que « l’agitation et l’inconstance ne conduiront à rien ».

Comme lui, le député national Crispin Mbindule dit ne pas être d’accord avec le mot de son parti de suspendre la participation aux réunions et travaux de l’Union sacrée. «On ne peur pas un matin se réveiller, les gens se réunissent cinq, dix et disent voilà vous quittez non. Nous ne sommes pas dans des organisations dictatoriales, on doit respecter les statuts même de l’UNC. Donc je reste dans le groupe parlementaire CACH, je reste aussi dans l’Union sacrée de la Nation », a affirmé l’élu de Butembo, depuis son fief.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

La Ministre des Mines Antoinette N’SAMBA: Une visionnaire incomprise !

Tribune de Maître Merveille MBUYI La presse en ligne s’enflamme :Un détournement de plus d…