Home Politique Don de 500 jeeps aux députés : Félix Tshisekedi offre des « armes » à ses adversaires

Don de 500 jeeps aux députés : Félix Tshisekedi offre des « armes » à ses adversaires

7 min read
0
0

C’est l’indignation généralisée en République Démocratique du Congo. L’annonce d’un don des 500 véhicules 4×4 du Président de la République, Félix Tshisekedi aux députés nationaux a créé un tollé dans l’opinion.

Activistes des droits de l’homme, des simples citoyens et très peu d’acteurs politiques sont montés au créneau pour dénoncer une corruption à ciel ouvert. Du côté du pouvoir, des bouches non autorisées parlent, sans convaincre, d’une opération régulière.

Pour avoir fait basculer la majorité parlementaire en faveur du Chef de l’Etat, les députés nationaux de l’Union sacrée de la Nation ont eu droit à un cadeau spécial.

« Le Président de la République a décidé qu’on donne à tous les 500 députés nationaux. C’est grâce à vous qui avez mis en exécution l’appel du Chef de l’État, c’est grâce à ça que tous les 500 députés vont bénéficier des jeeps. Si on était discriminatoire, ces jeeps on allait les donner seulement à ceux qui ont combattu le bon combat. Mais par patriotisme, le Chef de l’État les donne à tous les députés…». C’est l’annonce qui a été faite discrètement par le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia aux élus membres de l’Union sacrée.

Dans un audio de la réunion qui a fuité, on peut entendre notamment le Président de la chambre basse du parlement donner des explications sur les raisons qui ont poussé le Chef de l’État à offrir ce cadeau aux élus avant de demander à ces derniers de faire de leur mieux pour lui donner un second mandat.

Achat des consciences, corruption, mauvaise affectation de l’argent public…des congolais indignés ne savent plus quels qualificatifs employer pour décrire cette générosité présidentielle.

Alors que la polémique prend une ampleur inquiétante, Félix Tshisekedi s’est affiché en mode donneur de leçons lors de sa conférence de presse tenue à Bunia dans la province de l’Ituri.
Il a fustigé la « maffia » dans les institutions du pays notamment dans l’armée, les entreprises publiques et au Sénat.

Ses propos se sont vite dilués dans l’affaire du don des jeeps aux députés nationaux étant donné que ni le service de la communication de l’Assemblée nationale, ni celui de la présidence de la République, n’ont donné une moindre explication sur la provenance des fonds qui ont servi à l’achat des 500 jeeps de la discorde aux députés nationaux. Encore que l’on parle d’un montant qui envoisinerait 15 millions de dollars américains.

Seuls quelques militants du camp présidentiel tentent d’éteindre le feu en prétendant que ces jeeps ne constituent pas un cadeau mais ont été achetées grâce à un prêt qui sera remboursé progressivement des émoluments des députés nationaux. Question: entre le Président de l’Assemblée nationale qui a confirmé qu’il s’agit bel et bien d’un don du Chef de l’Etat et ces membres du camp présidentiel non habiletés à parler au nom de l’Assemblée nationale, qui doit-on croire?

Décidément, cette affaire est une aubaine pour les adversaires politiques de Félix Tshisekedi, qui devront logiquement s’en servir pour l’anéantir lors de la prochaine campagne électorale. Mais pas que car, tous les congolais ont le droit de demander d’où a-t-il obtenu de l’argent pour faire un tel don aux députés nationaux alors que le pays a d’autres priorités.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

La Ministre des Mines Antoinette N’SAMBA: Une visionnaire incomprise !

Tribune de Maître Merveille MBUYI La presse en ligne s’enflamme :Un détournement de plus d…