Home Politique Transports en commun à Kinshasa: 100% pour les véhicules, 50% pour les «Wewa»

Transports en commun à Kinshasa: 100% pour les véhicules, 50% pour les «Wewa»

3 min read
0
0

Le Gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a revu verbalement, mercredi 23 juin 2021, la mesure exigeant aux conducteurs des taxis et taxis-bus de transporter seulement la moitié de leurs passagers requis.

A l’issue d’une réunion d’évaluation, le Commissaire provinciale de la police de la ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo a annoncé que toutes les places assises dans les taxis et taxis-bus peuvent de nouveau être occupées par les passagers. Cet allègement ne concerne pas les taxis motos communément appelés « Wewa ». Ces derniers continueront à transporter seulement une personne, soit 50% des personnes transportées habituellement.

Dans son arrêté pris lundi 21 juin 2021, le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka a renforcé les mesures de lutte contre la propagation de la troisième vague de Covid-19 dont Kinshasa est l’épicentre, avec des variantes indien et sud-africain. Parmi ces mesures, il y a celle qui a imposé aux transports publics de transporter seulement 50% de la capacité d’acceuil.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, les conducteurs des taxis et taxis-bus ont doublé les pris des courses( pour combler le manque à gagner) et multiplier les demi-terrain.

A l’issue d’une réunion avec le gouverneur de Kinshasa, le commissaire provincial de la police a annoncé ce qui suit :
« La police ne va plus effectuer le contrôle de pourcentage en ce qui concerne l’espace du véhicule de transport en commun. Toutes les places assises peuvent être occupées. Mais, s’il y a une personne debout, là on va interpeller le propriétaire du véhicule et la personne qui ne sera pas assise. La maladie est là, il faut prendre cela au sérieux ».

Le patron de la police dans la ville de Kinshasa a tenu à souligner que les taxis-motos communément appelés «Wewa » ne peuvent transporter qu’« une seule personne », conformément au «code de la route».

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…