Home Politique Problème alimentaire: Fatshi a trouvé la « clé » à N’sele, son ministre de l’économie cherche-t-il le cadenas en Namibie?

Problème alimentaire: Fatshi a trouvé la « clé » à N’sele, son ministre de l’économie cherche-t-il le cadenas en Namibie?

6 min read
0
0

Le ministre congolais de l’économie nationale, Jean-Marie Kalumba, a passé près de dix jours à Windhoek pour une mission officielle. Durant son séjour dans la capitale de la Namibie, il a eu des échanges avec le ministre namibien des Finances et son collègue de la pêche autour des échanges commerciaux entre les deux pays, notamment l’importation par la République Démocratique du Congo des poissons chinchards.

Sa démarche contraste avec la volonté du Chef de l’État Félix Tshisekedi, de promouvoir la pêche locale pour réduire les dépenses d’importation des poissons.

Lors d’un meeting populaire tenu le 7 mars dernier à Kinkole, dans la commune de la N’sele, à Kinshasa, après une séance d’échanges avec les pêcheurs, le Président de la République avait publiquement affiché sa réticence à l’importation des poissons.

« Je suis venu ici pour vous écouter, parler aussi avec les pêcheurs. L’alimentation des congolais est désormais entre vos mains (les pêcheurs). Le pays dépense beaucoup d’argent, des centaines de milliers de dollars américains pour acheter du poisson à l’étranger, cet argent fait le bonheur et la prospérité des autres au détriment de notre propre économie. J’ai pris langue avec les pêcheurs ici, ils m’ont expliqué beaucoup de choses, je pense qu’avec cela, j’ai trouvé la clé pour résoudre les problèmes alimentaires des congolais », avait déclaré Félix Tshisekedi.

Il avait pris le soin d’ajouter, en substance, que le gouvernement d’union sacrée de la Nation travaillerait pour le manger des congolais.

Vers une augmentation de l’importation des chinchards

Le ministre congolais de l’économie en opération séduction en Namibie

Trois mois après cette grande annonce de Fatshi, on peut affirmer que le gouvernement travaille effectivement pour résoudre le problème alimentaire des congolais. Sauf que le vœu, mieux, la volonté du Chef de l’État de réduire sensiblement l’importation des poissons au bénéfice des pêcheurs locaux est loin de se concrétiser.

Au contraire, l’un des Warriors, en l’occurrence le Ministre de l’économie, se bat pour l’augmentation de l’importation des chinchards de la Namibie. Et, il s’en félicite. Ce, alors que la RDC représente, d’après le ministre namibien de la pêche et élevage, environ 90% d’exportation des chinchards de ce pays.

« Notre pays a une population de plus de 80 millions d’habitants dont 14 millions d’habitants dans la capitale Kinshasa. Vous pouvez donc imaginer les potentialités que nous avons pour faire des échanges commerciaux », a expliqué Jean-Marie Kalumba aux explorateurs des poissons chinchards namibiens vers la RDC.

Les pêcheurs de Kinkole doivent donc faire preuve de patience avant de prendre entre leurs mains l’alimentation des congolais en général et des Kinois en particulier, conformément à la parole qui leur a été donnée par le Chef de l’État.

RD44

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…