Home Politique Kinshasa : Décès du policier tabassé par de musulmans au Stade de Martyrs lors de la fin du ramadan

Kinshasa : Décès du policier tabassé par de musulmans au Stade de Martyrs lors de la fin du ramadan

3 min read
0
0

Les violences qui ont émaillé la fin du ramadan, le 13 mai 2021, au stade des Martyrs de Kinshasa continuent à faire des victimes.

La dernière en date est l’élément de la police nationale congolaise qui avait été copieusement tabassé par de fidèles musulmans. Selon de sources hospitalières, ce policier a rendu l’âme à l’hôpital HJ de Limete où il était en soins intensifs depuis son agression.

Des images d’une extrême violence montrant des fidèles musulmans vandaliser une jeep de la police et s’attaquer aux forces de l’ordre avaient choqué l’opinion nationale congolaise.

Le 13 mai dernier, deux ailes de l’Islam se disputant le stade des Martyrs pour organiser la prière de la fin du ramadan, s’en sont prises aux mains.

Un des éléments de la police qui encadrait la cérémonie a été copieusement tabassé par la foule.

Il s’en est suivi un procès à l’issue duquel 30 personnes ont été condamnées à des peines lourdes dont la peine de mort pour leur participation à ces heurts. Elles étaient reconnues coupables notamment d’association des malfaiteurs, rébellion, coups et blessures volontaires et/ou tentatives de meurtre.

Alors que les condamnés à mort sont encore dans le couloir de la mort, le policier qu’ils avaient tabassé à mort les y a précédés, jeudi 1er juillet 2021. Que son âme repose en paix.

ALT.

Lire aussi

Réconciliation des deux ailes de l’Islam à Kinshasa : Échec cuisant de la médiation menée par Gentiny Ngobila

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…