Home Politique Promu Vice-gouverneur de la BCC: William Pambu Pambu crache sur l’Ordonnance présidentielle portant sa nomination

Promu Vice-gouverneur de la BCC: William Pambu Pambu crache sur l’Ordonnance présidentielle portant sa nomination

8 min read
0
0

C’est une information qui en dit long sur le comportement de celui qui vient d’être nommé vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo. Promu le 05 juillet dernier par ordonnance présidentielle, William Pambu Pambu n’a visiblement pas encore achevé sa mission de directeur général ad intérim de la Régie des Voies Aériennes (RVA).

A la grande surprise générale, le nouveau Vice-gouverneur de la BCC a continué de poser des actes en tant que DG ai de la RVA, quatre jours après sa nouvelle nomination et ne s’est pas gêné d’adresser une correspondance désobligeante à la Ministre d’État au Portefeuille, Adèle Kanyinda.

La lettre de l’ex DG ai de la RVA adressée à la ministre d’État au Portefeuille peut faire rire même des singes. Quatre jours après sa nomination au poste de Vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo, soit le 09 juillet dernier, il avait encore besoin de faire quelques transactions sur le compte de la RVA logé dans une banque commerciale de la place. « Excellence Madame la Ministre, nous venons d’être contacté par téléphone par notre banquier, Rawbank, nous informant de la suspension de notre pouvoir de signature sur les comptes en ses livres, jusqu’à l’installation du nouveau Directeur Genéral. Considérant que cette décision risque de préjudicier le bon fonctionnement de l’Entreprise, nous aimerions connaître le donneur de cette instruction», peut-on lire dans sa correspondance.

Les observateurs n’en reviennent pas. Ils se demandent si William Pambu Pambu n’a pas entendu et/ou vu que dans l’ordonnance présidentielle portant sa nomination au poste de Vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo, il était clairement mentionné que cette ordonnance entrait en vigueur à la date de sa signature et abrogeait toutes les décisions antérieures qui lui sont contraires.

Parmi ces décisions, il y a évidemment celle du ministre du Portefeuille le désignant au poste de Directeur Général ai de la RVA après l’arrestation de son titulaire et son incarcération.

Nos sources renseignent qu’il était déjà notifié de sa nomination à la Banque Centrale du Congo au moment où il rédigeait cette lettre à la ministre du Portefeuille.

Il en serait de même du nouveau Directeur Général de la RVA qui n’attendait que la remise et reprise, retardée selon des agents et cadres contactés, à cause des manœuvres de William Pambu Pambu.

Son courage à chier sur les ordonnances présidentielles et à tutoyer la ministre d’État au Portefeuille serait motivé par des actes d’une extrême tricherie qu’il aurait posés à la RVA.

En effet, il nous revient d’apprendre que aussitôt informé de sa nomination au poste de Vice-gouverneur de la BCC, William Pambu Pambu aurait nuitamment engagé des nouveaux agents et octroyé des crédits à ses proches à la RVA, en anti datant ses décisions. On parle des sommes de 6000 USD pour les uns et de 10.000 USD pour les plus chanceux d’entre eux.

Il aurait même convoqué le nouveau Directeur Général de la RVA, Alphonse Shungu Mahungu, quelque part à Limete, en date du 8 juillet dernier, pour lui fixer une ligne à suivre.

Pourtant, le 3 juin dernier, le Conseil d’administration de la Régie des Voies Aériennes lui avait retiré l’intérim du directeur général « à cause des manquements graves relevés dans l’exercice de ses fonctions ».

Le crime parfait n’existant pas au monde, les forfaitures de l’ex DG ai de la RVA auraient sonné aux oreilles du ministre des finances et de la ministre d’État au Portefeuille. C’est ainsi que la Rawbank aurait été formellement instruite de ne plus faire de transactions avec des documents portant sa signature.

Quelle tricherie de la part de celui qui va dorénavant cogérer la Banque Centrale du Congo avec le nouveau DG et les autres gestionnaires nommés par ordonnance présidentielle !

LJL/ALT.

Lire aussi

RVA: Quand le DG ai William Pambu se sert du nom de Félix Tshisekedi pour humilier le Ministre du Portefeuille

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…