Home Politique Chez Rose Mutombo, la Monusco promet de redoubler ses efforts pour appuyer l’indépendance de la justice congolaise

Chez Rose Mutombo, la Monusco promet de redoubler ses efforts pour appuyer l’indépendance de la justice congolaise

5 min read
0
0

Dans un État de droit, l’indépendance de la justice doit être de rigueur pour éviter toute manipulation. C’est dans cette optique que la Ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, a reçu ce mercredi 14 juillet 2021, en son cabinet de travail, le Directeur de la Division des affaires politiques de la Monusco, François Grignon.

Ce dernier est allé, apprend-t-on, pour renouveler l’engagement de la mission onusienne en RDC, à travailler ensemble pour soutenir la mise en œuvre du programme d’action du gouvernement.
« Nous avons un mandat de soutien aux institutions nationales et nous avons un programme d’action du gouvernement qui a été endossé par l’Assemblée nationale. Et donc, nous voulons redoubler des efforts pour vouloir soutenir le gouvernement et en particulier travailler sur tout ce qui peut toucher bien sûr à la protection civile, à la stabilisation du pays », a-t-il rappelé.

Vu la détermination de Rose Mutombo à redorer l’image de la justice, un secteur capital, d’autres partenaires n’hésitent pas de la consulter pour matérialiser sa vision.

Pour François Grignon, l’objectif de leur rencontre de ce jour était de prendre langue avec la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des sceaux, bien que ses collègues l’ont déjà fait. Certains travaillent déjà activement au soutien à la lutte contre l’impunité.

Il voulait lui-même venir rétablir le contact et exprimer les axes de partenariat possible. Car, il y a un certain nombre de réformes qui lui ont été présentées et qui ont été adoptées par l’Assemblée nationale.

« Notre mandat est de soutenir la stabilité institutionnelle et le renforcement des institutions. Et donc, l’institution judiciaire, l’indépendance de la justice et la mobilisation du soutien pour renforcer ses capacités mais également son intervention dans la lutte contre l’impunité. Ce sont des sujets dont nous avons discuté. J’ai aussi sollicité le conseil de Son Excellence Mme le ministre d’Etat, ministre de la Justice sur un certain nombre de points parce qu’il était important que nous soyons à l’écoute des membres du gouvernement pour identifier les priorités sur lesquelles nous devons travailler », a conclu le Directeur de la Division des affaires politiques de la Monusco.

L’appel du Chef de l’Etat à Mme la ministre Rose Mutombo pour une série de réformes, surtout sur l’indépendance de la justice, est et reste le cheval de bataille de celle-ci avec le concours de toutes les institutions judiciaires ainsi que les différents partenaires.
Jules Ntambwe

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…