Home Politique UJANA ou UDJANA: Le VPM Daniel Aselo tourné en bourrique par le Général Kasongo

UJANA ou UDJANA: Le VPM Daniel Aselo tourné en bourrique par le Général Kasongo

3 min read
0
0

L’autorité du Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Daniel Aselo, risque d’être traînée dans la boue.

Pour cause, au lendemain de l’annonce de sa décision ordonnant à la Police Nationale Congolaise de retirer de la régulation de la circulation à Kinshasa les unités de la police appelées« UJANA », le Commissaire provincial de la police s’est moqué cruellement de lui.

Sur des propos relayés par le journaliste Barick Buema de Top Congo, le Générale Sylvano Kasongo a déclaré qu’« il n’y a jamais eu d’unité de la police appelée UJANA et que le ministre fait allusion à des UDJANA{ndlr: surnom donné aux jeunes prostituées} qui étaient à Baramoto sur Poids Lourds à Kingabwa et Bibwa ».

Le chef de la PNC dans la ville de Kinshasa a ajouté qu’« il ne faut pas les (UDJANA de Kingabwa) confondre avec une unité d’appui, qui est légale ».

Mercredi 14 juillet, le VPM de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières a annoncé aux chauffeurs taxis, le retrait de la régulation de la circulation, des éléments de la PNC communément appelés UJANA. Il a laissé entendre que seule la police de la circulation routière aura dorénavant la charge de réguler la circulation. Il a pris cette mesure à la suite de la grève observée par les conducteurs des transports en commun et la décision d’une semaine de courtoisie routière qu’il a décrétée.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…