Home Politique UDPS: En finir avec Katumbi et avec l’Union sacrée ?

UDPS: En finir avec Katumbi et avec l’Union sacrée ?

8 min read
0
0

Est-ce si difficile pour l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS) de s’exprimer sans gêner ses alliés ? Alors que le débat sur la proposition de loi dite de la conglité a mis Ensemble pour la République dans tous ses états, le Secrétaire Général du parti présidentiel, Augustin Kabuya en a rajouté une couche, en s’en prenant violement aux membres du parti politique de Moïse Katumbi.

Critiquer le Chef de l’Etat est un crime que ne tolère jamais l’UDPS, que cela vienne de ses alliés ou de ses adversaires. Alors que le débat sur la proposition de loi sur la congolité bat son plein, Augustin Kabuya n’a pas porté de gants pour répondre à camp de Moïse Katumbi, qui suspecte le camp présidentiel de se cacher derrière l’initiative du controversé Noël Tshiani portée à l’Assemblée nationale par Nsingi Pululu.

Au cours d’une sortie médiatique, ce vendredi 23 juillet 2021, le Secrétaire Général de l’UDPS ne s’est pas montré tendre avec le leader de Ensemble pour la République et ses militants.

Sur Top Congo FM, Kabuya a notamment déclaré que « Katumbi et ses hommes ne sont pas sincères, ce sont des ingrats ».

Comme pour signifier qu’ils ne peuvent pas critiquer le Président de la République, il a rappellé que c’est grâce à Félix Tshisekedi que Katumbi est rentré d’exil.

« Leur chef Katumbi était contraint en exil par Kabila. Arrivé au pouvoir, Tshisekedi le retourne. C’est eux qui ne sont pas sincères. Ils ont mobilisé beaucoup de jeunes gens dans les médias au moment où ils font partie du gouvernement », a asséné le Secrétaire Général de l’UDPS.

Pour Augustin Kabuya, c’est Moïse Katumbi qui sponsorise tous les jeunes qui passent dans les médias pour décrier certains actes de mauvaise gestion du pays par Félix Tshisekedi et ses hommes. « Tous les jours, ils ne font que critiquer le Chef de l’Etat. C’est de cette manière que Katumbi et ses hommes veulent remercier le Chef de l’État. Tout ce qu’ils racontent contre le Chef de l’Etat, Katumbi l’entend. S’il n’était pas d’accord, il aurait rappelé tous ses hommes à l’ordre », a soutenu le numéro deux du parti présidentiel.

Était-ce un cadeau?

Question: le retour d’exil de Moïse Katumbi était-il un cadeau du Président de la République ? -La réponse est non. En effet, le retour au pays d’exilés politiques dont l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga faisait partie des mesures de décrispation politique qui ont permis à Félix Tshisekedi d’une part, d’avoir du crédit auprès de la communauté internationale et d’autre part, de légitimer son pouvoir auprès d’une frange de la population qui le considérait comme totalement téléguidé par son prédécesseur Joseph Kabila.

Dire à ce jour que les hommes de Moïse Katumbi devraient s’abstenir de critiquer Félix Tshisekedi revient à instaurer une sorte de dictature qui ne dit pas son nom.

Au-delà de tout, ce qui arrive aujourd’hui aux Katumbistes avec la proposition de loi sur la congolité risque d’arriver aux autres alliés du Chef de l’Etat. C’est dire que la médisance de l’UDPS envers l’un des plus importants et influents alliés de Félix Tshisekedi est un signe que l’Union sacrée de la Nation a été construite sur les sables et son édifice peut s’écrouler n’importe quand.

Lire aussi Union sacrée : Le spectre des tensions entre coalisés refait surface

Le probable éclatement de la coalition gouvernementale ne risque pas de surprendre Katumbi et ses hommes car, ils ont été les premiers à menacer de quitter le bateau au cas où la proposition de loi réservant la magistrature suprême aux congolais nés de père et de mère congolais venait à être inscrite au calendrier des matières à examiner à l’Assemblée nationale.

ALT.

Dans la même catégorie Loi sur la congolité : Ensemble pour la République menace de quitter l’Union sacrée(Communiqué)

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…