Home Politique ESU/IFASIC: 72 heures accordées aux étudiants pour « sauver l’année académique »

ESU/IFASIC: 72 heures accordées aux étudiants pour « sauver l’année académique »

5 min read
0
1

Certaines décisions du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, risquent de perturber l’année académique en cours. A l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC), son instruction enjoignant aux comités de gestion des institutions d’enseignement supérieur à appliquer les frais identiques à l’année académique 2019-2020 inquiète le personnel, qui se remet à la bonne foi des étudiants.

Les membres du corps académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’IFASIC se sont réunis, ce mercredi 28 juillet, en Assemblée générale extraordinaire des membres des corps. Au centre de leurs échanges : l’évaluation des conditions de poursuites des activités académiques de l’année 2020-2021.

Lire aussi ESU: Muhindo Nzangi, trop de vitesse et des gaffes au passage!

Dans leur déclaration, ils jugent « très satisfaisant » le premier semestre, qui a abouti à l’organisation de la session semestrielle des examens et ont indiqué qu’ils espéraient la poursuite normale de l’année.

Ce, conformément aux prévisions faites en début d’année et entérinées par le Conseil de l’Institut. « Les membres des corps constantent cependant que, en pleine année académique, une instruction du ministre de l’ESU est venue remettre en cause tous ces engagements en enjoignant notamment les comités de gestion des institutions d’enseignement supérieur à appliquer les frais identiques à l’année académique 2019-2020, jetant ainsi la confusion dans le fonctionnement normal de ces institutions », regrettent-t-ils.

Ayant constaté l’échec des pourparlers entre les délégués des corps et la coordination estudiantine pour trouver un consensus, le personnel de l’IFASI a, à l’issue de son assemblée générale extraordinaire, fait la déclaration suivante:

« Le personnel de l’IFASIC enjoignoint les délégués syndicaux de maintenir le dialogue avec les autorités, notamment le ministre de tutelle; Le personnel de l’IFASIC accorde un délai de réflexion de 72 heures aux étudiants aux étudiants pour qu’ils comprennent la situation et acceptent de sauver l’année académique. Entre-temps, le personnel maintient la pression sur tous les partenaires notamment et se tient informé de l’évolution de la situation ».

ALT.

NOS DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…