Home Politique RDC: Le Néo-politique Koffi Olomide tire dans tous les sens

RDC: Le Néo-politique Koffi Olomide tire dans tous les sens

5 min read
0
0

L’annonce de son adhésion à l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC-A) en qualité de membre d’honneur à peine officialisée, l’artise musicien Koffi Olomide, de son vrai nom Antoine Agbepa, a donné le ton de ce qui pourra être sa nouvelle vie.

Au cours d’une émission télévisée, il ne s’est montré tendre ni avec le Président de la République, Félix Tshisekedi, ni avec l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila.

Koffi Olomide est officiellement un acteur politique depuis le 26 juillet dernier. Le patron du quartier Latin n’a pas laissé planer de mystère sur ses choix politiques. Il a adhéré à l’AFDC du Président du Sénat, Modeste Bahati. Ce dernier l’a même reçu et la presse nationale a fait écho de leur rencontre.

Est-ce le début de la retraite musicale pour le célèbre artiste congolais après plus de quatre décennies d’une carrière réussie ?

En tout cas, celui qui affichait il y a une année son désir d’occuper les fonctions de Directeur de Cabinet du Président de la République semble s’être jeté à fond dans l’arène politique. Seulement, le Grand Mopao n’a visiblement pas encore maîtrisé certains codes de la politique. En témoignent ses tirs cadrés dans les médias contre le Président de la République dont il qualifie le bilan de négatif alors que ce dernier est l’allié politique du leader de son parti.

Lire aussi Musique: Héritier Watanabe mi-Tshisekedi, mi-Kabila

En effet, sur des extraits de la célèbre émission « Bosolo na politik » largués ces derniers jours dans les réseaux sociaux, on voit Koffi Olomide se prononcer non seulement sur le bilan de Fatshi, mais aussi sur la ferme de la vallée, propriété du couple de l’ex président Joseph Kabila.

S’il juge de négatif le bilan de l’actuel Chef de l’Etat, le « Quadra Kora Man » estime que les animaux du parc de la vallée de la N’sele devraient être versés dans le domaine public de l’État.

Actualité oblige, il a fustigé la proposition de loi fixant la dot à 500 USD initiée par le député national Daniel Mbau.

Avec de telles prises de position, le néo-politique Koffi Olomide risque de faire beaucoup parler de lui. Plus qu’il en a fait dans la musique ? Pas sûr, même si on sait qu’avec sa notoriété, il peut se faire élire, s’il le veut, député national ou sénateur aux élections prévues en 2023.

Jean Pérou Kabouira

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…