Home Politique Décès d’un jeune étudiant congolais en Inde: Christophe Lutundula a convoqué l’Ambassadeur Indien en RDC

Décès d’un jeune étudiant congolais en Inde: Christophe Lutundula a convoqué l’Ambassadeur Indien en RDC

8 min read
0
0

Le décès du jeune étudiant congolais, Joel Malu Shindani, en Inde, émeut jusqu’au plus haut point le gouvernement de la République Démocratique du Congo. Pour avoir des éclaircissements sur les circonstances de ce décès, le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala Pen’Apala, a convoqué, ce mercredi 4 août 2021, l’ambassadeur indien en RDC.

Au cours de leur entretien, la lumière a été faite tant sur le parcours de l’illustre disparu que sur les premiers éléments disponibles concernant les circonstances de sa mort tragique.

Il a été notamment rapporté au Vice-premier ministre des Affaires étrangères que, diplômé en management en 2016, Joël Malu était âgé de 27 ans et qu’il est rentré en Inde pour une autre formation, cette fois en informatique, dans la ville de Bangalore, selon sa famille.

L’ambassadeur Indien a laissé entendre que la police l’a attrapé en possession de la drogue. Arrêté, il fera, quelques heures plus tard, un malaise à la station de la police où il était détenu. Emmené à l’hôpital, il a rendu l’âme. Il a soutenu qu’il n’y avait aucune intention de le tuer.

Pour avoir le coeur net sur les causes réelles du décès de ce compatriote à la fleur d’âge, le chef de la diplomatie congolaise a instruit l’Ambassade de la RDC en Inde pour se joindre à l’équipe médicale chargée de procéder à l’autopsie. Ce qui a été fait ce jour et le rapport du médecin légiste est attendu.

« Le gouvernement de la République, avec à sa tête le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, sous l’autorité du Président de la République, Son Excellence Félix Tshisekedi, est profondément ébranlé par ce décès d’un compatriote intervenu dans des circonstances qui sont encore à élucider. J’ai reçu dès hier soir des rapports complets de notre chargé d’affaire à New Delhi. Et il ressort de ces rapports que notre compatriote était aux prises avec la police indienne », a rapporté Christophe Lutundula.

Il a tenu à préciser qu’ « avant de conduite une action efficace, nous{ndlr gouvernement de la République} devons attendre le rapport du médecin légiste qui a procédé aujourd’hui à l’autopsie avec l’accord de sa famille mais aussi le rapport d’enquête, y compris le rapport de la commission des droits de l’homme indien qui travaille sur ce dossier ».

Ce sont ces éléments qui vont permettre aux autorités de deux pays d’établir les responsabilités.

Toutefois, le VPM des Affaires étrangères a prévenu qu’ « étant donné qu’il est mort entre les mains de l’État indien, le gouvernement indien devra assumer sa responsabilité et sanctionner sévèrement ceux qui seraient à la base de cette mort ».

Non aux attaques contre les indiens et leurs intérêts

Le Vice-premier ministre des Affaires étrangères a lancé un appel au calme et demandé à tous les congolais de ne pas s’en prendre aux Indiens et à leurs intérêts.

« Que les compatriotes gardent leur calme, qu’on ne s’apprenne pas aux Indiens qui ont choisi ce pays quelque part comme leur seconde patrie ou le lieu de leur principal établissement ou de l’accompagnement de leurs activités commerciales. Nous sommes au Congo, ça s’est passé en Inde, je pense qu’il ne serait pas juste de rendre coupables les indiens qui sont avec nous, qui partagent avec nous le quotidien. Il faut faire la part des choses », a insisté Christophe Lutundula.

Ce même mercredi, il a délégué le Vice-ministre des Affaires étrangères, Samy Adubango Awoto, pour recevoir la famille de Joel Malu Shindani.
Le grand frère du défunt, Me Blaise Malu, a rejeté la version officielle faite par les autorités indiennes.

Toute la vérité est attendue à l’issue de l’autopsie et des enquêtes en cours.

La population congolaise est donc appelée à se calmer étant donné que le chef de la diplomatie suit de près la situation.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…