Home Politique Lualaba : La société civile hausse le ton contre des actes de kidnapping des enfants et motocyclistes à Fungurume

Lualaba : La société civile hausse le ton contre des actes de kidnapping des enfants et motocyclistes à Fungurume

2 min read
0
0

Le cadre de concertation de la société civile de Fungurume, une commune de Kolwezi, chef-lieu de la province du Lualaba redoute l’existence d’une réseau trafic d’êtres humains. Elle sous-tend ce soupçon sur de cas de kidnapping des enfants et des motocyclistes enregistrés dans cette entité et appelle les autorités provinciales à prendre des mesures qui s’imposent pour sécuriser la population.

Dans un communiqué publié ce lundi 9 août 2021, la société civile de Fungurume a exprimé sa vive préoccupation suite au phénomène qu’elle présente comme une forme de criminalité.
« En effet, les phénomènes de kidnapping ne passent pas une journée sans qu’une information ne soit véhiculée sur les réseaux sociaux et médias locaux renseignant la tentative et réussite de kidnapping de nos enfants. Ces phénomènes pourtant récents dans la commune de Fungurume inquiètent de plus en plus la population de Fungurume et ses environs qui, dans certains quartiers et endroits, décident d’appliquer la justice populaire dans les jours qui viennent sur des personnes supposées être kidnappeurs des enfants et des motards une fois être attrapées et arrêtées », peut-on lire dans le communiqué du cadre de concertation de la société civile de Fungurume.

Face à ce phénomène, cette structure invite la population à collaborer avec les autorités locales en dénonçant tous les suspects et à ne pas céder à la justice populaire.

Junior Lomanga

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…