Home Politique RDC : La Centrale hydroélectrique de Busanga pour le renforcement de la coopération Sino-Congolaise (Communiqué)

RDC : La Centrale hydroélectrique de Busanga pour le renforcement de la coopération Sino-Congolaise (Communiqué)

6 min read
0
0

Communiqué de presse

La construction de la Centrale hydroélectrique de Busanga dans la rivière Lualaba, situé dans la province du Lualaba, va servir à alimenter et garantir en énergie électrique écologique et renouvelable, le projet minier Sino-Congolaise des Mines « Sicomines », et, latéralement, renforcer le taux de la desserte d’électrification de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) dans la partie sud du pays.

La Centrale hydroélectrique de Busanga financée par la SICOMINES S.A, est investie et construite par China Railway Group Limited, moyennant le modèle BOT (Build–Operate–Transfer).

C’est un grand projet d’infrastructures en RDC, d’un investissement total de 656 millions USD, avec une production énergétique écologique, d’une durée de concession d’exploitation de production d’électricité de plus au moins 30 ans, renouvelable.

Presque fin prêt, la Centrale hydroélectrique de Busanga a une capacité installée de 240 mégawatt (MW) et comprend quatre turbines de 60 MW, la production d’électricité annuelle moyenne est de 1,32 milliards kWh. Il représente un dixième de l’électricité totale de la RDC. Il est un barrage-voûte à double courbure en béton compacté au rouleau avec une hauteur de 141,5 mètres, la capacité totale de son réservoir est de 1,298 milliards de mètres cubes.

Le volume d’excavation de terrassement est de 1,86 million m3 et le volume du béton est de 0,77 million m3.

Le besoin principal de la Sino-Congolaise des mines (SICOMINES S.A) pour ce projet Busanga, est d’augmenter sa production minière en sa deuxième phase et d’améliorer la qualité et la quantité de l’approvisionnement en électricité dans cette partie sud du pays. Cela, en vue de participer d’avantage à la politique du développement du Chef de l’Etat Felix Tshisekedi Tshilombo et son gouvernement, qui s’investissent totalement dans ce projet « Busanga ».

Avancement des travaux

La Sicomines signale un avancement significatif des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Busanga, il s’agit notamment de l’achèvement des travaux de génie civil du tunnel d’emmener d’eau; l’installation des systèmes électromécaniques et de la ligne de transmission électrique; la production du sable et des concassées; la mise en place de la vanne au tunnel de dérivation ainsi que la création d’un groupe de direction spéciale pour lutter contre les inondations et érosions.

L’ambassadeur de la Chine en RDC, Zhu Jing, a lors de sa conférence de presse tenue le mardi 3 août dernier à Kinshasa, fait savoir que la centrale hydroélectrique de Busanga sera, sauf imprévu, mise en opération entre la fin du mois de septembre et début octobre. « Les investissements chinois dans le secteur minier en RDC connaissent une progression continuelle en termes de production, la RDC est en cours de regagner sa place dans le secteur minier mondial », a-t-il indiqué
Cette centrale sera probablement inaugurée par le chef de l’Etat Felix Tshisekedi Tshilombo.

Pour rappel, les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Busanga ont débuté officiellement le 20 novembre 2017, conformément aux normes relatives internationales ainsi qu’aux critères d’évaluation de qualité et dispositions des documents contractuels entre la Chine et la République Démocratique du Congo.

Elle est la dernière cataracte parmi les quatre centrales planifiées en cataracte dans la section du fleuve Congo.

Lire aussi

Infrastructures : Félix Tshisekedi réitère sa confiance au programme Sino-Congolais

Suite à ses propos sur le Programme Sino-Congolais: Le BCPSC recommande à l’Assemblée nationale d’interpeller Jolino Makelele

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…