Home Politique Kinshasa: Le gouvernement provincial et la PNC coincent les fabricants et les consommateurs de la drogue BOMBÉ

Kinshasa: Le gouvernement provincial et la PNC coincent les fabricants et les consommateurs de la drogue BOMBÉ

3 min read
0
0

L’hôtel de ville de Kinshasa, la police nationale congolaise et les services de sécurité multiplient les stratégies pour mettre fin à la fabrication, à la vente et à la consommation de la drogue BOMBÉ. Au dernier conseil des ministres du gouvernement provincial, cette question a été longuement débattue et des propositions concrètes ont été faites.

C’est maintenant sûr que les vendeurs et les consommateurs de la drogue BOMBÉ auront la vie difficile à Kinshasa. Les autorités provinciales ont, de commun accord avec la police nationale congolaise et les services de sécurité, décidé de prendre en toute urgence des mesures correctives et dissuasives en leur encontre.

« Le Conseil tient à rassurer la population kinoise que l’Exécutif provincial ne ménagera aucun effort dans la poursuite sans complaisance des actions coercitives, et ce, en collaboration avec la Police Nationale et les services de sécurité, afin d’endiguer ce phénomène combien dangereux et inquiétant pour la jeunesse kinoise », a rapporté le compte-rendu du Conseil des ministres provinciaux.

Bien avant ce conseil des ministres provinciaux, les autorités provinciales de Kinshasa ont frappé très fort en procédant, grâce à la police nationale congolaise, à une centaine d’interpellations, jeudi 26 août dernier. Les personnes interpellées ont été présentées comme des fabricants et/ou consommateurs de « bombé », un stupéfiant fabriqué avec des résidus de catalyseurs de pots d’échappement des véhicules.

Trois ressortissants tunisiens font partie des personnes interpellées dans une concession située non loin du centre-ville.
Des dizaines de sacs de catalyseur et un fût plein des morceaux de catalyseurs noircis, matière première à base de laquelle on fabrique la drogue « BOMBÉ» ont été découverts.

Les autorités provinciales de Kinshasa sont déterminées à poursuivre la traque contre cette drogue néfaste.

ALT.

Lire aussi

RDC: La drogue «BOMBÉ» s’est invitée au Conseil des Ministres

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…