Home Politique P-DDRRC : Après les protestations contre sa nomination, Tommy Tambwe sollicite l’accompagnement de l’Assemblée nationale

P-DDRRC : Après les protestations contre sa nomination, Tommy Tambwe sollicite l’accompagnement de l’Assemblée nationale

6 min read
0
0

La vague des contestations enregistrée à la suite de sa nomination se trouvant derrière lui, le Coordonnateur du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (P-DDRRC), Tommy Tambwe Ushindi Rudima, entrevoit avec enthousiasme l’avenir et croit fermement en la réussite de sa mission.

Il compte sur l’accompagnement des institutions de la République pour se démarquer du Programme National de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion en République Démocratique du Congo (PD-DDR) et du Programme de Stabilisation et Reconstruction des Zones sortant des Conflits Armés (STAREC) dont est fusion cette structure rattachée à la Présidence de la République.

S’inscrivant dans une stratégie globale de stabilisation et de prévention des conflits en priorisant le renforcement du développement économique et social ainsi que la sécurité à long terme, le P-DDRCS s’articule sur la stratégie conjointe de retrait progressif de la MONUSCO et appui les initiatives de stabilisation et de développement réalisées en application notamment de l’Accord cadre d’Addis-Abeba. Fonctionnant avec les fonds emargeant du budget national de l’État et des financements des partenaires et organismes qui appuient sa mission, le P-DDRCS compte sur le soutien des députés nationaux pour réussir sa mission.

Environ deux mois après sa nomination par Ordonnance présidentielle, son cordonateur s’est entretenu, mercredi 1er septembre 2021, avec le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia. Au sortir de leur entretien, il a relevé la complexité de ce programme, qui bien qu’impliquant l’armée dans le volet désarmement, n’est pas un programme militaire.

« C’est un programme d’abord communautaire, ce n’est pas un programme militaire, même si le désarmement concerne l’armée mais nous pensons que c’est un programme communautaire, notre première conviction est fondée sur la volonté politique, le Chef de l’État qui est le Président du comité de pilotage, qui est l’architecte de ce programme est décidé de chercher les moyens pour que le programme soit exécuté. Le chef du gouvernement est aussi déterminé parce qu’il s’agit là d’un défi à relever pour l’avenir de la paix, stabilité en République Démocratique du Congo et vous avez constaté aujourd’hui que ca soit la chambre basse comme la chambre haute sont toutes déterminées à accompagner ce programme et donc nous n’avons pas des doutes quant à l’accompagnement des honorables députés nationaux pour que la sensibilisation soit menée avec eux au niveau des provinces, au niveau des territoires, au niveau des villages et au niveau même de la base», a expliqué le Coordonnateur du P-DDRRC à la presse.

Cet ancien rebelle qui a notamment oeuvré au sein du RCD-Goma et du M23, n’a dit mot sur la contestation qu’a suscitée sa nomination.

Pour rappel, des activistes de droits de l’Homme dont le célèbre gynécologue et Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege ont exprimé leur déception à la suite de la nomination de Tommy Tambwe à la tête du P-DDRRC.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…