Home Politique RDC:Sama Lukonde active le bouton du désenclavement du Kwango mais ça va attendre

RDC:Sama Lukonde active le bouton du désenclavement du Kwango mais ça va attendre

4 min read
0
0

Plus rien ne sera comme avant dans le Kwango. Ainsi en a décidé le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde après avoir reçu, le 02 septembre 2021, le caucus des Députés nationaux de cette province issue du démembrement de l’ex-province du Bandundu.

Pas d’infrastructures de base adéquates, pas d’eau potable ni d’électricité, le Kwango est totalement enclavé. L’honorable Jean-Pierre Pasizapamba qui a conduit la délégation du caucus des élus du Kwango chez le Premier ministre, a fustigé le fait que leur province ne bénéficie pas des avantages de sa proximité avec Kinshasa, capitale du pays et siège des institutions nationales.

« La province du Kwango, et surtout la ville de Kenge, est la porte d’entrée et de sortie de la ville de Kinshasa. C’est la province la plus proche de la métropole, mais qui ne bénéficie pas des atouts de cette proximité. Nous sommes venus rencontrer son Excellence Monsieur le Premier Ministre pour lui faire l’état des lieux de cette province et des désidératas de la population, en ce qui concerne son développement. Nous avons épinglé avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre les problèmes saillants de l’heure, surtout, en ce qui concerne l’électricité, les infrastructures, l’eau, les problèmes sanitaires avec le « Konzo » et la fièvre typhoïde. Nous l’avons trouvé très réceptif », a-t-il rapporté.

A en croire le député national Jean-Pierre Pasizapamba, le chef du Gouvernement leur a affirmé que la province du Kwango bénéficiera, comme toutes les autres provinces du pays, de tous les projets de développement qui figurent dans le programme du Gouvernement.

Sama Lukonde leur a promis que tous les principaux problèmes évoqués trouveront des solutions, notamment à travers les projets d’investissement dans les 145 territoires du pays.

Seulement, la concrétisation de ces projets auxquels le Premier ministre a fait allusion est conditionnée par certains préalables. C’est en tout cas ce que des investisseurs chinois à la base desdits projets avaient expliqué à Sama Lukonde lors de leur rencontre.

Parmi ces préalables, il y a entre autres les engagements pris par le gouvernement en ce qui concerne les garantis financiers.
C’est dire que la population du Kwango devra encore patienter un peu avant de voir le gouvernement exécuter la promesse du Premier ministre de désenclaver leur province.

ALT.

Lire aussi

Modernisation des 145 territoires de la RDC: Ce que la délégation des investisseurs chinois a réellement dit à Sama Lukonde

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…