Home Politique Enjeux diplomatiques: Fethullah Gülen s’invite à la conférence de presse conjointe de Recep Tayyip Erdogan avec Félix Tshisekedi

Enjeux diplomatiques: Fethullah Gülen s’invite à la conférence de presse conjointe de Recep Tayyip Erdogan avec Félix Tshisekedi

5 min read
0
0

Fethullah Gülen, du nom du prédicateur turc exilé aux États-Unis, en Pensylvanie, a été évoqué lors de la conférence de presse conjointe co animée par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan et son homologue congolais, Félix Tshisekedi, à Ankara. Le Président de la Turquie dit compter sur le soutien du Chef de l’État de la République Démocratique du Congo dans sa lutte contre son ancien allié, qu’il désigne sous le pseudonyme de «FETO».

Petit souci: les États-Unis, un des principaux alliés du président congolais, ne veulent pas extrader le prédicateur Fethullah Gülen en dépit des demandes insistantes de son pays. Du coup, l’implication de Félix Tshisekedi à ce dossier sensible risquerait de mettre en mal ses relations avec les USA.

La confrérie Gülen, le mouvement culturel et religieux dirigé par l’iman turc Fethullah Gülen est dans le viseur de Recep Tayyip Erdogan depuis près de dix ans.

En 2016, l’homme fort de la Turquie a même accusé cette confrérie d’être derrière la tentative de coup d’Etat perpétré dans son pays. A la suite de cette tentative de coup d’État, on a assisté à une purge dans plusieurs secteurs notamment celui de l’éducation pour déboulonner le mouvement Gülen.

C’est dans ce cadre que l’école turque Safak, construite en RDC en 2013 sous financement de la confrérie Gülen à hauteur de plus de 4 millions de dollars américains, a été récupérée par la Fondation Maarif de Turquie(proche du pouvoir ) avec l’accompagnement du gouvernement congolais.

Mais comme si cela n’a pas été suffisant, le président turc semble attendre plus que de la solidarité de la RDC dans sa lutte contre Fethullah Gülen.

Ce mardi 07 septembre, Recep Tayyip Erdogan a remercié, au nom de son pays et de son peuple, « le Président {Ndlr congolais } de son soutien sincère à notre lutte contre FETO ».

De là jusqu’à imaginer qu’il pourrait aller jusqu’à demander à Félix Tshisekedi d’intercéder auprès de l’administration américaine pour obtenir l’extradition de Fethullah Gülen? Difficile de le savoir étant donné que les relations internationales évoluent tellement vite qu’il est presque impossible de prédire ce qui pourra arriver exactement.

Mais ce dont on peut être certain, c’est que la diplomatie congolaise pèse au point que Ankara recourt à Félix Tshisekedi pour tenter d’obtenir ce qu’il cherche depuis 2013, c’est-à-dire l’extradition de Fethullah Gülen.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…