Home Politique Lutte contre l’exploitation illicite des minerais : Ça bouge dans tous les sens

Lutte contre l’exploitation illicite des minerais : Ça bouge dans tous les sens

5 min read
0
0

C’est la mobilisation quasi générale en République Démocratique du Congo contre la maffia dans le secteur minier. Alors que la ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi poursuit sa mission dans le Grand Katanga pour la sensibilisation contre l’exploitation illicite des minerais, le Président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia, a dépêché une délégation des députés pour une mission officielle au Sud-Kivu, province touchée par ce fléau.

À Kinshasa, des organisations de la société civile multiplient les déclarations pour appeler les autorités compétentes à agir afin de mettre fin à l’exploitation illicite des ressources naturelles.

Sept entreprises et coopératives minières opérant dans la province du Sud-Kivu sont à la base de la mobilisation tous azimuts constatée actuellement contre l’exploitation illicite des minerais congolais. Il s’agit de BM Global Business SARL; Congo Blueant Minerals (CBM) SARL et son partenaire COMIBI; Orientale Ressources Congo Sarl; New Continent Mineral(NCM) Sarl; Groupe Cristal Service; Coopérative Mungu Ni Jibu et Coopérative Lutonde et Coopérative COMIBI. Ces entreprises ont vu le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi Ngwabidje, suspendue leurs activités pour non conformité avec la loi.

Cette décision a suscité la colère de la ministre des Mines, qui, tout en soutenant la lutte contre la fraude et l’exploitation illicite des minerais, a demandé au Vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, d’instruire le gouvernorat du Sud-Kivu, de rapporter sa décision, en vue de permettre aux inspecteurs de son ministère d’effectuer leur travail. Selon elle, le code minier ne reconnaît pas au gouverneur de province le pouvoir de suspendre dans l’administration minière.

Dans l’entre-temps, le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, s’est entretenu sur le sujet avec l’ambassadeur de Chine en RDC, Zhu Jing, le weekend dernier, étant donné que certaines entreprises énumérées ci-dessus appartiendraient à des sujets chinois.

Pour revenir à la mission parlementaire émise par Christophe Mboso, il faut dire qu’elle se rend dans l’Est du pays, précisément à Mwenga au Sud-Kivu, pour receuillir les informations sur l’exploitation illégale des ressources naturelles et la destruction de l’environnement.

D’après l’ordre de mission daté du 7 septembre 2021 émis quant à ce, la délégation est composée de huit députés nationaux et durera 7 jours( du 8 au 14 septembre).

JPK

DANS LA MEME CATÉGORIE

Exploitation illicite des minerais : Antoinette N’samba à Lubumbashi pour sensibiliser les exploitants artisanaux et semi-industriels

Exploitation illégale des minerais : Le Conseil National de la Société Civile clame l’innoncence de Modeste Bahati

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Vienne : José Mpanda a mené un lobbying pour le redémarrage du réacteur Trico II

Le Ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda Kaban…