Home Politique Du rififi à la fédération UDPS/Sankuru 1 : L’ombre du Professeur Pierre Lohohola, Direcab de Kabund plane

Du rififi à la fédération UDPS/Sankuru 1 : L’ombre du Professeur Pierre Lohohola, Direcab de Kabund plane

5 min read
0
0

Le Professeur Pierre Lohohola, Directeur de cabinet du président ai de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, est accusé de se servir de sa position pour créer des désordres au sein de la fédération Sankuru 1 du parti présidentiel. Des membres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social le suspectent d’être à la base du remplacement du président de cette fédération composée des territoires de Lusambo, Lubefu et Katako-Kombe, Ignace Lokamba Djembe par Shimba Nkoso, décrit comme « un célèbre inconnu au parti ».

Ceux qui salivaient à l’idée de voir l’UDPS déboulonner facilement d’anciens partis politiques membres du Front Commun pour le Congo (FCC) solidement inracinés dans le Sankuru devront patienter encore un peu pour voir leur rêve se concrétiser. L’inquiétude est grandiose dans les rangs des membres de l’UDPS au Sankuru.

Ils redoutent la fragilisation de leur parti. En cause, un conflit de leadership qui a visiblement vu le jour entre des cadres locaux et ceux basés à Kinshasa.

Dans ce conflit, le nom du Professeur Pierre Lohohola est cité avec insistance comme étant à la base du désordre observé actuellement au sein de l’UDPS/Sankuru 1.

En effet, il est reproché au Directeur de Cabinet du Président ai de l’UDPS d’avoir écarté, en violation des textes réglementaires, Ignace Lokamba Djembe, président fédéral de l’UDPS Sankuru 1 et de l’avoir remplacé par un de ses protégés, Shimba Nkoso. Ce dernier est présenté comme ancien membre d’un petit parti politique tribal dont le leader est originaire du territoire de Lubefu.

Pour réussir son coup présumé, il aurait usé de la ruse en prétendant qu’il voulait corriger quelques noms des animateurs locaux du parti, qui auraient été mal écrits lors des dernières mises en place.

Nos efforts pour avoir l’autre son de cloche se sont révélés vains, le téléphone du Directeur de Cabinet de Jean-Marc Kabund sonnant à vide ce dimanche 12 septembre 2021.
Professionnalisme oblige, alternance.cd promet de revenir sur le dossier au cas où l’accusé aurait à redire.

Ses accusateurs eux, préviennent que « ce remplacement frauduleux du président fédéral de l’UDPS/ Sankuru 1 va porter un coup à l’implantation du parti étant donné que l’homme qui est dans le coeur de la base a été injustement écarté .»

C’est le cas d’un militant de l’UDPS habitant la cité de Tshumbe, qui soutient que « le Professeur Pierre Lohohola a agi comme un homme de la rue en flouant le Président ai du parti, en violation des textes qui régissent le parti ».

Il martèle sur le fait que c’est Lokamba Djembe qui a travaillé pour implanter l’UDPS au Sankuru, à une période où cette province était un bastion du kabilisme.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…