Home Politique ESU: Le DG de l’ISAU, Pr René Mpuru au centre d’une polémique sur le tribalisme

ESU: Le DG de l’ISAU, Pr René Mpuru au centre d’une polémique sur le tribalisme

5 min read
0
0

La tension est perceptible actuellement à l’Institut Supérieur d’Architecture et d’Urbanisme (ISAU) Kinshasa entre des membres des corps académique et scientique ainsi que ceux du service administratif. En toile de fond, des mises en place jugées complaisantes, effectuées ces dernières semaines par le comité de gestion. Le Directeur Général de cet institut supérieur, le Professeur René Mpuru Mazembe, est principalement pointé du doigt comme étant à la base de ce que certains de ses administrés présentent comme du tribalisme à outrance.

L’inquiétude monte d’un cran dans le chef des membres du corps académique et du corps scientifique de l’ISAU. Même si peu de professeurs et d’ingénieurs osent afficher publiquement leur désarroi, ils sont de plus en plus nombreux à se plaindre, en cachette, de leur situation.

Ils se plaignent notamment de ce qu’ils présentent comme le favoritisme dont bénéficiaireaient leurs collègues originaires du Grand Bandundu de la part du Directeur Général.

Lui-même Mpangiste(originaire du Grand Bandundu), ce dernier est accusé d’octroyer des avantages et faveurs à un groupe de Professeurs et d’assistants ainsi que des membres des services administratif et technique originaires de cette contrée du pays.

Pour illustrer leurs accusations, ses détracteurs indiquent que lors des dernières élections des chefs de sections, « toutes les trois sections ont été attribuées aux ressortissants d’une même région alors que d’autres candidats n’ont pas démérité ».

Un responsable d’une section contactée par alternance.cd dément ces accusations.

Toutefois, il reconnaît qu’ « il y a eu effectivement des ressortissants du Grand Bandundu qui ont été majoritairement élus tout simplement parce que ce sont eux qui étaient en bonne position ».

Quant au comité de gestion, il nous revient d’apprendre que là aussi, il existerait une sorte de guerre de nerfs entre le Directeur Général et d’autres membres à la suite des dernières élections de chefs de sections.

Pour en savoir davantage, votre média en ligne a contacté un membre du comité de gestion, qui a conditionné sa réaction par le couvert d’anonymat. Et visiblement, notre interlocuteur n’est pas en odeur de sainteté avec le Directeur Général. Il rappelle qu’ « il est à quelques mois de la fin de son mandat, qui a commencé après une période d’intérim ».

Pour rappel, aux termes de l’article 12 de l’Ordonnance n°10/071 du 30 octobre 2010 portant création de l’ISAU, le mandat du Directeur Général est de cinq ans, une fois renouvelable.

JPK

Dans la même catégorie

Clientélisme, corruption et favoritisme : L’IFASIC se meurt à petits feux (1ère partie)

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

VACCIN « malembement »: Chronique littéraire du Prof Yoka

D’après mon patron le ministre en charge des Questions Statistiques et Tactiques, les chif…