Home Politique RDC : Christophe Lutundula mise sur une diplomatie de développement

RDC : Christophe Lutundula mise sur une diplomatie de développement

3 min read
0
0

Faire de la diplomatie un pilier et un instrument du développement du pays, est l’une des nouvelles lignes maîtresses de la politique étrangère de la République Démocratique du Congo. Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, est revenu, depuis Washington aux Etats-Unis, sur les grands axes de la diplomatie fixés par le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo.

Au cours d’un entretien avec Top Congo FM, vendredi 24 septembre 2021, le chef de la diplomatie congolaise a expliqué les grandes options diplomatiques définies par le Chef de l’Etat et consacrées dans le programme du gouvernement.

« La première option: la diplomatie de développement, qui a pur objectif de faire de la diplomatie le pilier et l’instrument de développement du pays… Toutes nos actions dans nos rapports avec d’autres États doivent tendre vers un but: apporter à notre pays de ressources qu’il faut pour exploiter ses ressources naturelles au profit de sa population », a-t-il déclaré.

Dans le cadre de cette diplomatie de développement, le Ministre des Affaires étrangères s’attèle à ce que la RDC noue de partenariats constructifs, c’est-à-dire gagnant-gagnant, qui apportent le bien être à la population.

Selon Christophe Lutundula, le deuxième axe de la nouvelle politique étrangère est l’ouverture diplomatique de la RDC. A ce sujet, il a laissé entendre qu’aucun partenaire ne sera privilégié au détriment d’un autre.

La troisième option est la participation au leadership africain et mondial. A ce propos, le pays de Félix Tshisekedi entend parler avec tout le monde. Il mise aussi sur la politique du bon voisinage.
« Nous sommes à la SADC, à la CEAC…Nous faisons tout pour être utile à l’Afrique et de vivre bien avec nos voisins. L’initiative la plus forte est de partager des projets », a précisé le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères.

ALT.