Home Politique Kinshasa vibre au rythme de la 23 ème Assemblée générale de la COSPECO

Kinshasa vibre au rythme de la 23 ème Assemblée générale de la COSPECO

3 min read
0
0

La question de la reprise de transport fluvial entre les deux capitales les plus rapprochées du monde est au centre de la 23 ème Assemblée générale ordinaire de la Commission spéciale de coopération entre les villes de Kinshasa et de Brazzaville (COSPECO).

Prévue du 26 septembre au 02 octobre 2021, cette rencontre se tient dans la capitale RD Congolaise.

Désigné président de la COSPECO en juin dernier pour un mandat de deux ans, le Gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka organise la 23 ème Assemblée générale de Commission spéciale de Coopération entre sa ville et celle de Brazzaville. La délégation de la capitale de la République du Congo est arrivée ce dimanche 26 septembre et a été accueillie au Beach Ngobila mar Yolande Elebe, Secrétaire Général de la COSPECO et porte-parole de Gentiny Ngobila.

« Nous sommes venus pour la 23ème Assemblée générale de la COSPECO. La finalité est que nous puissions faire quelque chose pour les deux villes: Kinshasa et Brazzaville. C’est les deux villes les plus rapprochées du monde. On a l’intérêt de vivre ensemble. C’est pourquoi il faut se mettre ensemble de temps en temps. Vous avez remarqué que cela fait un moment qu’il n’y a pas de transport (fluvial) entre Kinshasa et Brazzaville. La COSPECO est là pour demander aux Gouvernements pour que demain nous puissions reprendre le transport qui fait vivre les deux villes», a déclaré Emma Clesh Atipo Ngapi, le Secrétaire général adjoint de COSPECO.

Junior Lomanga