Home Politique Recherche scientifique : La RDC accueillera en novembre prochain la conférence internationale sur le volcan

Recherche scientifique : La RDC accueillera en novembre prochain la conférence internationale sur le volcan

4 min read
0
0

L’annonce a été faite ce lundi 11 octobre 2021 par le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, Me José Mpanda, à partir de Goma. Il s’est rendu dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu pour s’enquérir de la situation de la surveillance du volcan Nyirangongo.

La conférence internationale sur le volcan sera, d’après le ministre de la Recherche Scientifique, un grand rendez-vous de partage d’expériences scientifiques pour de volcanologues du monde entier, surtout ceux issus des pays ayant des volcans en activité. Elle se tiendra à Goma.

Pour la République Démocratique du Congo dont le volcan Nyirangongo, entré en ébullition le 22 mai 2021 est toujours en activité, cette conférence est très attendue et pourra apporter des réponses à certaines questions que le monde scientifique se pose.

En effet, les experts de l’Observatoire volcanologique de Goma(OVG) alertent qu’il y a encore des magmas bouillonnants dans le cratère. En rapport justement avec l’activité du volcan Nyirangongo, de mouvements de tremblement de terre ont été sentis dans la région de Goma fin septembre dernier.

Pour avoir le cœur net en vue de fournir l’information de première main au gouvernement pour des décisions qui s’imposent, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique a survolé le volcan Nyirangongo, ce mardi 12 octobre, avec l’aide de la MONUSCO qui a mis à sa disposition un hélicoptère.

Le Min. RSIT entouré du Gouverneur militaire et Vice-gouverneur policier du Nord-Kivu. Ph. Scooprdc.net

A son arrivée dans le chef-lieu du Nord-Kivu lundi, il a lancé un message de sensibilisation à la population sur le comportement à adopter en vue de limiter les dégâts en cas d’ éruption du volcan.
« Il faut aussi dire que le problème de volcan n’est pas seulement congolais ou de Goma, mais ailleurs comme récemment aux Îles Canaries et en Espagne, les volcans sont entrés en activité. Donc, nous devons anticiper,(…) pour éviter trop de dégâts », a déclaré Me José Mpanda à la presse.

RD44