Home Politique 39 ème session du conseil exécutif de l’UA: Christophe Lutundula insiste sur une gestion toujours améliorée

39 ème session du conseil exécutif de l’UA: Christophe Lutundula insiste sur une gestion toujours améliorée

6 min read
0
5

Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala, a présidé, ce jeudi 14 octobre 2021, la cérémonie d’ouverture de la 39 ème session du Conseil exécutif de l’Union Africaine, à Addis-Abeba, en Ethiopie. En sa qualité de président de cet organe de l’Union Africaine, qui assure la coordination et décide des politiques dans les domaines d’intérêt commun pour les États membres, il a sollicité la participation active de tous les participants.

Trois discours ont marqué la cérémonie d’ouverture de la 39 ème session du Conseil Exécutif de l’Union Africaine. Il s’agit de celui du Secrétaire Général; du Président de la commission et du Président du conseil exécutif.

Le deuxième cité, Moussa Faki, président de la Commission de l’UA, a mis un accent sur les maux qui rongent le monde, notamment la pandémie de Covid-19 et le terrorisme. Il a plaidé pour la mise en place des stratégies en vue de permettre au continent africain de lutter efficacement contre ces fléaux. Ce, a-t-il expliqué en substance, en vue de relancer son développement.

Dans son discours, le président du conseil exécutif de l’UA et chef de la diplomatie congolaise a salué le travail abattu par le Comité de représentants permanents, COREP, pour la réussite des travaux de cette session.
« Cette session aura à entendre les rapports du comité des représentants permanents des Etats membres, COREP en sigle, ainsi que des structures spécialisées et ad hoc. Elle en délibérera, avec rigueur et lucidité, dans un esprit démocratique et constructif. Sans anticiper sous les délibérations des éminentes personnalités et de leurs Excellences présentes à cette session, ni préjuger de leurs convictions, je reste convaincu pour ma part, que comme d’habitude, elles mettront toutes leurs intelligences et sagesse, pour doter l’Union Africaine des instruments de politique à la mesure de ses ambitions et des instruments nécessaires à la gestion toujours améliorée de son administration. Et ce, dans les limites des compétences dévolues au conseil exécutif », a déclaré Christophe Lutundula.

Parmi les questions inscrites dans le calendrier de cette session, figurent entre autres, la réforme institutionnelle de l’UA, l’évaluation du thème de l’année 2021 et la projection de l’année prochaine; la sécurité ; l’état d’avancement de l’intégration et le budget de l’exercice 2022.

Constitué de ministres des Affaires étrangères, ou de tout ministre ou autorité désigné par les gouvernements ou les États membres, le Conseil exécutif de l’Union Africaine prépare l’ordre du jour des sessions de la Conférence et rédige des projets de décision pour examen. Il élit les membres de la commission pour nomination à la Conférence ; assure la promotion de la coopération et coordination avec les communautés économiqus régionales ; fait des recommandations à la conférence (…) et prend des décisions par consensus ou à défaut, à la majorité des deux tirés des États membres.

ALT.