Home Politique Recherche Scientifique : Sama Lukonde lance les travaux du forum de validation du Document de politique scientique nationale

Recherche Scientifique : Sama Lukonde lance les travaux du forum de validation du Document de politique scientique nationale

11 min read
0
0

Le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde a ouvert, ce jeudi 14 octobre 2021, le Forum de validation du Document de politique scientifique nationale. Ce forum organisé par le ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, sous le haut patronage du Président de la République, se tient à Kinshasa et durera trois jours.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par les discours du Secrétaire Général à la Recherche Scientifique et Innovation technologique, du représentant de l’UNESCO, du ministre de tutelle, Me José Mpanda Kabangu et celui du Premier ministre.

Mettre en place un projet de plan d’action stratégique élaboré; préparer un atelier de restitution dudit projet pour sa consolidation par les parties prenantes du secteur de la science et de la technologie et adopter le document de politique scientifique ainsi que son plan d’action stratégique validé. Tels sont les résultats attendus à l’issue de ce forum.

Dans son allocution, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique, José Mpanda, a indiqué que le Document de politique scientifique nationale constitue un outil de gestion globale de son secteur.

Après les hommages au Président de la République et au Premier ministre, il a remercié l’UNESCO, « qui depuis 2013, n’a cessé d’appuyer par son assurance le processus d’élaboration » de ce document.

Il a salué également les représentants du secrétariat exécutif de la SADC, du secrétariat exécutif de l’agence de développement de l’Union Africaine ainsi que celui du ministère de la Recherche Scientifique et Innovation technologique de la République du Congo.

Un travail de longue haleine

José Mpanda a rappelé que l’élaboration du Document de la politique scientique nationale est une des recommandations des états généraux de la Recherche Scientifique tenus en mai 2005 à Kinshasa.

Le processus d’élaboration dudit document a commencé avec la signature et la mise en œuvre de l’accord de convention conclu entre le ministère de la Recherche Scientifique et l’UNESCO.

« Ceci a conduit au recrutement d’un consultant international en vue d’accompagner le pays à la formulation de la politique scientifique en collaboration avec deux experts nationaux. Leur travail a produit un draft qui a fait l’objet d’une consultation participative en 2015 dans les onze provinces que comptait le pays », a relaté le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique.

Malheureusement, le processus s’est arrêté pour diverses raisons jusqu’à 2015, année durant laquelle l’enquête nationale de la Recherche-développeme a livré ses résultats.

Puis, il était devenu nécessaire d’actualiser ce draft en tenant compte de toutes les évolutions survenues au pays, en Afrique et dans le monde, notamment l’avènement de nouveaux outils de planification tels que le plan national stratégique pour le développement (PNSD), les recommandations des consultations participatives, la stratégie de la science, de la technologie et de l’innovation pour l’Afrique à l’horizon 2014(STISA-2024), ou encore l’agenda 2063 et les objectifs de Développement Durable (ODD).

« C’est ainsi qu’en 2019, l’UNESCO a de nouveau consenti de solliciter le service d’un autre consultant international avec le concours de trois experts nationaux pour élaborer la dernière version du document de politique scientifique. Celles-ci a été présentée à la communauté scientifique congolaise le 15 octobre 2019 au cours d’une séance de restitution et d’approbation », a poursuivi le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique.

José Mpanda a souligné l’importance que revêt pour son ministère ce document. « Il offrira un cadre de référence pour mieux piloter le secteur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation technologique en République Démocratique du Congo. Il lui permettra d’être en cohérence avec les politiques nationales de développement et les engagements internationaux auxquels notre pays a souscrit », a-t-il martelé.

Et de renchérir que « cet outil fera office de la feuille de route pour canaliser les différentes activités scientifiques qui se font au niveau des Centres et Instituts de recherche privés afin d’en assurer le suivi de leur viabilité et de leur contribution effective dans le développement durable du pays, ceci en redevabilité aux financements que la plupart reçoivent du gouvernement ».

Un diplôme de mérite décerné au Dr Jean-Jacques Muyembe

Au cours de la même cérémonie, le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation technologique a dévoilé le diplôme de mérite décerné au Directeur général de l’Institut National de Recherche Biomédical (INRB), Dr Jean-Jacques Muyembe, pour ses 54 ans de recherche scientifique bénéfiques à la Nation congolaise et au monde.

Ledit diplôme a été remis au représentant du célèbre virologue congolais, absent du pays pour de raisons professionnelles, par le Premier ministre.

Ce Forum de validation réunit la Présidence de la République, la Primature, les deux chambres du Parlement, les membres du Gouvernement, les Secrétaires Généraux, les Directeurs de la Division d’Etudes et Planification (DEP) des Ministères en charge de l’environnement, Hydrocarbure, Mines, Plan, Agriculture, Enseignement Supérieur et Universitaire puis Communication, les Directeurs Généraux et recteurs des Universités et Instituts Supérieurs, les chercheurs, les missions diplomatiques accréditées à Kinshasa, le Coordonnateur Résident et des Représentants d’Agences du SNU en RDC, dans le but de valider ce Projet de politique pour doter le Secteur de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique d’un Document de Politique Scientifique Nationale.

RD44