Home Politique Élections partielles des gouverneurs et Vice-gouverneurs : Daniel Aselo demande à la CENI d’accélérer le processus

Élections partielles des gouverneurs et Vice-gouverneurs : Daniel Aselo demande à la CENI d’accélérer le processus

3 min read
0
0

Conformément aux instructions données par le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, lors du conseil des ministres du 7 mai dernier, en rapport avec la tenue des élections des gouverneurs et Vice-gouverneurs dans certaines provinces du pays, le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Daniel Aselo, est passé à la vitesse supérieure.

Après la publication de la liste des provinces concernées et le dépôt de la liste mise à jour, ainsi que les projets des budgets CENI sur la table du Premier ministre, il a saisi, à travers une lettre datée du 18 octobre 2021, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI), pour lui demander de prendre des dispositions qui s’imposent.

« Faisant suite à ma lettre référencée n°25/CAB/VPM/MINTERSEDECAC/AOK/2188/2021 du 27 Août 2021 relative à la liste mise à jour des provinces concernées par les élections des gouverneurs et/ou des Vice-gouverneurs et transmission des projets des budgets CENI et GTSE, ainsi que le calendrier y afférent, adressé à Son Excellence Monsieur le Premier ministre(…), je vous prie de bien vouloir prendre des dispositions utiles pour l’organisation des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les provinces sus-évoquées en concerne, conformément à l’article 160 alinéa 5 de la loi (…) portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales (…) », a écrit le patron de la territoriale au Président de la centrale électorale.

Selon la dernière liste mise à jour évoquée dans la correspondance, les provinces concernées par les élections des gouverneurs et/ou Vice-gouverneurs sont:
Bas-Uélé, Haut-Lomami, Ituri (après la levée de l’état de siège), Kasaï central, Kasaï oriental, Kinshasa (vice-gouverneur), Kwango (vice-gouverneur), Lomami, Maï-Ndombe, Maniema, Mongala, Tanganyika, Tshopo et Kongo central.

ALT.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Passeports biométriques: La signature du contrat de production avec un nouveau producteur pourrait intervenir fin mai 2022

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo n’envisage pas de poursuivre …