Home Politique Redistribution des cartes politiques dans le Grand Katanga : Sama Lukonde prend du poids

Redistribution des cartes politiques dans le Grand Katanga : Sama Lukonde prend du poids

6 min read
0
0

Depuis quelques semaines, le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde est devenu très actif et présent sur le terrain. Six mois après l’investiture de son gouvernement, il tente de séduire ou du moins séduit déjà, si l’on en croit des sondages qui le placent juste derrière le Chef de l’Etat sur le classement des personnalités politiques du moment. Alternance.cd vous donne des clés pour comprendre les raisons de la montée en puissance du Warrior en chef.

La nomination de Sama Lukonde au poste de Premier ministre, le 15 février 2021, était interprétée comme le choix du renouvellement de la classe politique. Mais au-delà, le Chef de l’État souhaitait, en effet, privilégier une personnalité issue du Grand Katanga en vue de rassurer l’élite politique de cette zone économiquement et stratégiquement forte, après la rupture de l’alliance avec Joseph Kabila et la démission de Sylvestre Ilunga, tous Katangais.

L’ingénieur de formation de 43 ans s’est rapidement mis au travail, et a réussi, dans un climat politique marqué par de tractations dans tous les sens, à mettre en place une équipe dite des Warriors, avec l’assurance que les personnes nommées serviront uniquement le programme du Président de la République.

Quelque temps après l’investiture de son gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde a pris du recul, faisant moins de sorties, confirmant de ce fait la rumeur qui prétendait que Félix Tshisekedi aurait besoin d’un chef du gouvernement qui lui serait moins encombrant.

Faire le contre-poids de Katumbi en 2023?

Moins encombrant, Sama Lukonde l’a été et l’est encore. Sauf que les tensions politiques constatées depuis quelques mois au sein de l’Union sacrée de la Nation auraient poussé les stratèges du Chef de l’Etat à l’utiliser autrement.

Selon des informations recoupées par alternance.cd, redoutant une probable coalition des leaders de l’espace Grand Katanga autour de la candidature de Moïse Katumbi en 2023, des conseillers du Chef de l’Etat auraient décidé de donner une autre dimension à Sama Lukonde, question de le positionner comme un des leaders politiques katangais forts, surtout après le décès du patriarche Gabriel Kyungu.

C’est ce qui expliquerait le fait que le chef du gouvernement est devenu de plus en plus présent sur le terrain et dans les médias, multipliant les discours et les rencontres avec différentes couches sociales.

De là jusqu’à devenir présidentiable? « L’option n’est pas à écarter si elle permettra d’emietter les votes du grand Katanga en 2023 », affirme une source bien introduite.

Elle ajoute qu’ associé à l’ancien gouverneur du Lualaba Richard Muyej, que l’on dit à la porte de l’UDPS, Sama Lukonde pourra devenir l’homme-clé du dispositif Tshisekedi dans les provinces du Haut-Katanga, Lualaba, Kalemie et Tanganyika lors des prochaines élections.

Un motif donc pour Fatshi de donner plus d’espaces et de marges de manœuvres au député honoraire de Likasi, qui gagne du poids tant au plan physique que politique.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sud-Kivu : Suite aux fustigations de la population, Daniel Aselo ordonne l’arrêt du projet d’érection d’un cimetière à Nyatende

C’est ce qu’on appelle être proche du peuple pour répondre à ses attentes. En …