Home Politique Inadmissible humiliation du Sankuru: Un parlementaire debout de l’UDPS fait le show à Lodja

Inadmissible humiliation du Sankuru: Un parlementaire debout de l’UDPS fait le show à Lodja

8 min read
0
0

Habituée à livrer au pays ses bêtises les plus ignomineuses, la province du Sankuru a encore tristement fait parler d’elle. Cette fois-ci, c’est un combattant de l’UDPS, réputé pour ses futilités, qui fait l’actualité. Amené à Lodja par le gouverneur du Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi, le prénommé Jérémie, parlementaire debout de son état, est devenu une vedette dans la principale agglomération
du Sankuru.

Décidément, les politiciens du Sankuru ont choisi de sacrifier le peu d’honneur qui leur restait sur l’autel de leurs intérêts personnels mesquins. Sinon, il ne serait pas possible que toute une province soit autant humiliée par un combattant de l’UDPS, de surcroît parlementaire debout.

En effet, amené à Lodja par le Gouverneur Mukumadi, ce militant du parti présidentiel a, pour la première fois de sa vie, goûté à l’honneur d’être gardé par des éléments de la Police Nationale Congolaise(PNC) mais pas que.

Avec la bénédiction de l’autorité provinciale, il s’est rendu dans un entrepôt privé où il a réalisé, sous bonne escorte de la police, une série de vidéos à travers lesquelles il affirme, sans vergogne, que les panneaux solaires et autres matériels pour l’éclairage public qui s’y trouvaient font partie du don du programme présidentiel de 100 jours et qu’ils ont été selon lui, détournés par l’ancien gouverneur du Sankuru, Berthold Ulungu.

L’AT de Lodja assiste petitement au Show de l’invité spécial du gouv’

Sur l’une de ses vidéos authentifiées par alternance.cd, on le voit proférer des insultes à l’égard de presque tous les dignitaires du Sankuru, sous les applaudissements du staff du gouverneur Mukumadi et le regard impuissant de l’Administrateur du territoire de Lodja, en les accusant notamment d’avoir détourné le don en argent et en matériaux de construction, du programme de cent jours du Chef de l’État.

Après vérification, il s’avère que ces panneaux ont été amenés au Sankuru plusieurs mois avant l’élection de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême. Ils appartiendraient à une société qui voulait éclairer la cité de Lodja, mais qui s’est révélée être l’œuvre d’un ecroq de grand chemin. Mais là n’est pas le problème du jour.

Ce qui attriste tous les Sankurois normalement constitués, c’est le fait de voir leur gouverneur amener dans sa province un homme visiblement sans contrôle de ses facultés mentales, pour réaliser de vidéos mensongères, qui ne contribuent pas à soigner l’image de sa province très écornée.

Question: jusqu’à quand durera cette humiliation du Sankuru et de ses élites?

Par ailleurs, Faisant partie des personnalités accusées d’avoir fait main basse sur le don du programme cent jours envoyé au Sankuru, l’ancien gouverneur Berthold Ulungu a réagi par le biais de son avocat. Il rejette en bloc toutes les allégations portées contre lui par l’invité spécial de son successeur et se réserve le droit de saisir la justice.

RD44

Mise au point

Détournement_100JoursRDC/SANKURU

Je fixe l’opinion nationale que Provinciale, sur une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, faisant état d’un quelconque détournement de fonds publics, somme décaissée dans le cadre de 100jours dans la province de Sankuru que:

1) L’honorable Sénateur Berthold Ulungu, gouverneur honoraire de la province de SANKURU n’a jamais géré un quelconque fond public de 100Jours dans la province de Sankuru.

2) Les différents matériaux, panneaux solaires et appareils pour la lumière placés dans un dépôt au SANKURU, sont des appareils issus d’un projet UMOJA depuis 2018, dans lequel, le gouvernement provincial, n’y était pas impliqué, ni dans le décaissement de fonds, ni dans la concrétisation dudit projet.

3) Cette affaire ne vient nullement du projet 100 jours et moins encore, le gouvernement provincial n’a jamais piloté un tel projet.

Je tiens à prévenir les auteurs de cette cabale montée pour ternir l’image de cet élu du peuple, qu’ils répondront de leurs actes.

La justice sera saisie incessamment et entendra toutes les personnes impliquées à ce complot.

Me Aimé Engondo
Avocat.

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sud-Kivu : Suite aux fustigations de la population, Daniel Aselo ordonne l’arrêt du projet d’érection d’un cimetière à Nyatende

C’est ce qu’on appelle être proche du peuple pour répondre à ses attentes. En …