Home Politique Sankuru : La population de Lusambo et l’Assemblée provinciale unies pour le départ du Gouverneur Mukumadi

Sankuru : La population de Lusambo et l’Assemblée provinciale unies pour le départ du Gouverneur Mukumadi

5 min read
0
0

Les forces vives de la société civile du Sankuru ont vomi le gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi. Ce mercredi 27 octobre 2021, une marée humaine a défilé dans les rues de Lusambo, chef-lieu de province, pour pousser les députés provinciaux à le déchoir. Ce même mercredi, l’Assemblée provinciale a examiné en plénière la motion qui vise celui qui est accusé par sa population de n’avoir rien fait depuis son élection en juillet 2019.

« Si Félix Tshisekedi cherche le Sankuru, il faut que Mukumadi dégage et si Mukumadi est au Sankuru comme Gouverneur, Félix Tshisekedi dégage ». C’est en ces termes que le cadre de concertation de la société civile du Sankuru a conclu le mémorandum qui a été déposé ce 27 octobre à la mairie de Lusambo.

Dépitée de voir le gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi multiplier les scandales alors qu’il ne fait littéralement rien au plan de la gestion, la population du chef-lieu du Sankuru met la pression sur les députés provinciaux dont 17 ont signé la pétition demandant sa destitution.

Les députés provinciaux ont défilé à l’hémicycle de leur organe délibérant où chaque intervenant a décrit à sa manière l’amateurisme, le manque d’initiatives, l’affairisme et autres anti valeurs qui caractérisent Joseph Stéphane Mukumadi.

Cette plénière s’est tenue après un report de 48 heures à cause de l’absence du gouverneur dans province.

Joseph Stéphane Mukumadi, Gouverneur du Sankuru

Ce dernier a encore brillé par son absence aujourd’hui. Dans son entendement, le président du bureau définitif ne peut pas engager l’Assemblée provinciale. Une erreur quand on sait que le bureau dirigé par Benoit Olamba, parce que c’est de lui qu »il s’agit, a été certes visé par une pétition, mais celle-ci n’a pas abouti.

Du coup, le départ de Joseph Stéphane Mukumadi de la tête de la province de Patrice Emery Lumumba ne serait qu’une question d’heures.
Le président de l’Assemblée provinciale a suspendu la plénière, faute de quorum, et annoncé qu’elle reprendra demain.

Reste à savoir si les parapluies de Mukumadi à Kinshasa lâcheront ce jeune gouverneur qui s’est révélé être non seulement inutile mais aussi dangereux pour sa province et ses administrés, qu’il n’a en réalité pas administrés, car passant le plus clair de son temps à négocier les diamants dans les hôtels chics de Kinshasa.

JPK

Charger plus d'articles connexes
Load More By Admin
Load More In Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Sud-Kivu : Suite aux fustigations de la population, Daniel Aselo ordonne l’arrêt du projet d’érection d’un cimetière à Nyatende

C’est ce qu’on appelle être proche du peuple pour répondre à ses attentes. En …