Home Politique RDC: Dr Bruno Miteyo gratifie son village de plusieurs actions caritatives et des investissements

RDC: Dr Bruno Miteyo gratifie son village de plusieurs actions caritatives et des investissements

11 min read
0
0

Correspondance Particulière

« Le bien que font les hommes, vit souvent après eux », affirme un sage anonyme. Mais à Bakwa Mulumba, l’une des chefferies du territoire de Ngandajika, province de Lomami, le peuple apprécie moult actes avantageux posés en sa faveur par le Docteur Bruno Miteyo, du vivant de ce dernier. Des écoles, églises et hôpitaux construits ; des ponts jetés, de l’eau, mais aussi des moyens financiers colossaux investis dans l’éducation et l’encadrement de la jeunesse, voilà qui pousse toute la population à chanter les merveilles de Docteur Bruno qui, pour plusieurs, leur rend la vie améliorée.

L’unique refrain repris en chœur à Bakwa Mulumba, attire l’attention de tout passager. « Bruno Miteyo notre bienfaiteur n’a pas promis, mais a réalisé de grandes œuvres ». C’est un chant composé par un groupe folklorique, devenu populaire tel un hymne en l’honneur du Docteur Bruno Miteyo, Chef de la Maison Civile du Chef de l’Etat et Président national de l’Ordre des Médecins vétérinaires du Congo. Les jeunes gens le fredonnent en solo ou en orphéon, à l’instar des Scouts qui reviennent d’une colonie de vacances.

Cette mélodie a été en vogue ce mardi 26 octobre 2021 au terrain de foot de Kamandayi, alors que se joue le deuxième match de la deuxième journée du Tournoi dénommé « Les Amis de Docteur Bruno Miteyo », organisé par Lunkonko, une ASBL de ce leader avéré du terroir, Miteyo Nyenge. Plus de dix mille spectateurs entourent ce terrain au gazon naturel, sur un espace sablonneux, à Bakwa Mulumba, Bena Tshileu.

Même si chacun soutient son équipe, mais tous chantent en chœur les bienfaits de celui qu’ils considèrent comme le seul politicien proche de sa population. L’ambiance ressemble à une foire aux denrées importées. Les 36 équipes engagées à cette compétition sont vêtues et sponsorisées par Miteyo Nyenge. « Nous subvenons aux besoins de toutes ces formations sportives », rassure Stéphane Kazambwa, Administrateur Gérant de Lunkonko ASBL.

A une vingtaine de mètres, c’est une paroisse Saint Pierre de Mulumba, construite par Docteur Bruno Miteyo, fils du terroir. L’Abbé Jean-René Bantu en est le curé. Celui-ci reconnaît au Docteur Bruno, un patriote féru du développement de sa contrée et de l’ouverture à la culture de la jeunesse. « Docteur Miteyo nous a construit cette paroisse à ses propres frais. Chaque fois que nous y célébrons l’Eucharistie, ce fils de la Vierge Marie est béni », assure, d’un cœur joyeux, le Curé.

Vive l’œcuménisme

Cette paroisse catholique n’est pas la seule construite par l’habituel philanthrope. Deng Tabernacle, une église qui prêche le message du frère Branham et dirigée par le pasteur Léon Nshindu, a aussi bénéficié d’un appui financier très important. « Le Chef œuvre en faveur de l’œcuménisme », martèle Théo Kadima Baya, Directeur Administratif et Juridique de la Maison Civile du Chef de l’Etat, à la vue des temples construits par Docteur Bruno.

C’est dans le même quartier général qu’est érigé l’Hôpital Général de Référence Saint Joseph Mulumba, œuvre de Bruno Miteyo, inaugurée en 2014. Onze bâtiments modernes, répondant aux normes et servis en courant électrique et en eau potable 24h sur 24, font le bonheur de la population des provinces de Lomami et Kasaï-Oriental. Grâce aux soins de qualités administrés, les malades viennent de Ngandajika ; Kabinda ; Katanda ; Mwene Ditu et Tshilenge.

Pour Edouard Mbaya, Médecin Directeur de cet Hôpital, tous les services de base sont pris en charge, notamment la médecine interne, la pédiatrie ; la gynéco-obstétrique ; la chirurgie et le service d’urgence. « Nous avons également des services médico-cliniques comme le laboratoire, l’imagerie médicale et la maintenance », précise le Médecin Directeur. Ce gigantesque Hôpital a une capacité de 110 lits. Une ambulance et un véhicule 4 x 4 arborent le parking. Un mur mitoyen le sépare d’un Guest House moderne, passage obligé de tous les voyageurs et/ou visiteurs.

Tous les domaines concernés

Les bienfaits de Bruno Miteyo sont légion dans cette chefferie. Des fontaines d’eau étanchent la soif de la population environnante. L’eau est ramenée de la rivière Kasansa jusqu’à la Cité. Les citernes sont installées pour abreuver la population. Miteyo Nyenge, en face de l’Hôpital, construit le Bureau central de la Zone de Mulumba. L’école Musa Ndaya et l’Institut Tunanukilayi ayant chacun un long bâtiment de six portes et bien équipés, sont l’œuvre de Bruno Miteyo. Ici, enseignants comme élèves, chantent les merveilles du fils du terroir. Il en est de même des écoles Ngama et Institut Salama, dans la localité de Kayumba.

Deux ponts construits par Miteyo Nyenge facilitent la circulation à l’intérieur de la chefferie, à la grande satisfaction de tous. « Nous avons souffert depuis le champ du coq pour traverser cette rivière de Lunkonko, mais aujourd’hui, notre fils nous a comblés en jetant ce pont », indique Mua Mbuyi, une sexagénaire qui revient des champs à Bena Nsona. Cette dernière regrette la mort d’un enfant noyé dans cette rivière avant que le pont ne soit jeté.

Les bienfaits de Bruno Miteyo Nyenge dans la chefferie de Bakwa Mulumba sont innombrables et toute la population adhère à son combat de rendre vivable la vie dans son beau village. Aux dires des uns et témoignages des autres, si chaque village avait son Bruno Miteyo, le pays aurait pris l’envol du développement. Ce fils du pays trouve son bonheur à investir dans son beau village, nouveau paradigme.

C.P.