Home Politique Kinshasa : L’accès aux alentours de la CENI conditionné par la présentation d’une pièce d’identité

Kinshasa : L’accès aux alentours de la CENI conditionné par la présentation d’une pièce d’identité

3 min read
0
2

Le siège de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est placé sous haute sécurité, ce lundi 22 novembre 2021. Pour accéder à ses alentours, la présentation d’une pièce d’identité est requise.

Ces mesures exceptionnelles ont été prises à la suite de la décision du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, interdisant la tenue d’un sit-in devant le siège social de la centrale électorale prévu par le CALCC/CENCO et le MILAPRO/ECC.

L’éternel débat sur le pouvoir que détient ou non le gouverneur de Kinshasa d’interdire une manifestation publique a refait surface. Le bloc patriotique, réunissant les forces politiques et sociales dont les laïcs catholiques et protestants qui réclament notamment la dépolitisation de la CENI s’est clairement mis dans un bras de fer avec les forces de l’ordre.

Pour cause, le commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a confirmé l’interdiction du sit-in mais le bloc patriotique n’entend pas se laisser faire.

Sur Top Congo FM, Jean-Bosco Lalo, président du ministère Laïcs protestants a déclaré qu’ils ont maintenu le sit-in, « quelles que soient les conditions ».
Il a rappelé que « seulement nous sommes dans un régime d’information ».

Dimanche 21 novembre, le numéro un de la police dans la ville de Kinshasa a annoncé que « la police va prendre des dispositions pour isoler le siège de la CENI, pour que personne ne puisse y accéder et troubler l’ordre public».

De la parole à l’acte, la police a fait son travail, en bouclant tous les accès de la CENI.

Seuls les élèves du Collège Elikya, situé à quelques mètres de la centrale électorale ont le privilège de passer sans aucun inquiétude.

Quant aux véhicules, ils sont obligés de se garer très loin du périmètre de sécurité.

Junior Lomanga