Home Politique Suite à sa condamnation pour viols sur une mineure: ShowBuzz interdit au pasteur Paul Mukendi de prendre la parole lors de sa conférence du 16 au 18 décembre

Suite à sa condamnation pour viols sur une mineure: ShowBuzz interdit au pasteur Paul Mukendi de prendre la parole lors de sa conférence du 16 au 18 décembre

6 min read
0
0

Paul Mukendi, le Révérend pasteur condamné à huit (8) ans de prison au Canada pour agressions sexuelles et physiques sur une mineure, qui avait prévu de faire un show du 16 au 18 décembre 2021 à Kinshasa, ne pourra pas finalement prendre la parole lors de cet événement. Pour cause, la salle de spectacle ShowBuzz que son église a réservée, a réservé une suite favorable aux protestations faites sur les réseaux sociaux contre la tenue de ce concert par un homme supposément de Dieu, mais dont l’image a été sérieusement ternie et la réputation entamée par le scandale sexuel dans lequel il a été impliqué.

Un pasteur condamné définitivement pour violences sexuelles et physiques sur une mineure au Canada, fugitif en RDC, et qui veut faire un Show au nom de l’évangile, l’histoire reflète les derniers jours dont parle la Bible.

Alternance.cd a eu le mérite d’être le premier médias congolais à dénoncer cette campagne évangélique, qui apparaît comme une prime à la violence faite à la femme.

« Activement recherché par la justice canadienne qui l’a condamné à 8 ans de prison pour agressions sexuelles et physiques sur une mineure adolescence, le Pasteur Paul Mukendi circule librement comme de l’air à Kinshasa. Il ne semble pas du tout être spirituellement perturbé par sa condamnation à la suite des 9 chefs d’accusations d’agressions sexuelles, de voies de fait et de menaces de mort au terme du procès tenu en février 2020 », avait écrit votre média en ligne dans l’article intitulé « Condamné au Canada pour viols sur une mineure: Le Pasteur Paul Mukendi annonce une conférence évangélique à Kinshasa »

Depuis lors, des utilisateurs de réseaux sociaux se sont appropriés ce combat et ont dénoncé avec virulence la tenue de cette conférence.

La salle de spectacle ShowBuzz dans un embarras

Le message a été capté à 100% par les gestionnaires de la salle de spectacle ShowBuzz dans laquelle le sulfureux pasteur Paul Mukendi devait tenir sa campagne évangélique.

En réaction, ils ont fait une mise au point à travers laquelle ils affirment notamment, avoir loué la salle à une personne morale, dénommée « Le ministère Paul Mukendi » et non à une personne physique.

Qu’à cela ne tienne, ShowBuzz révèle avoir invité les équipes du Pasteur Paul Mukendi pour leur faire part de son « clair embarras » quant à ce, tout en leur suggérant de reporter leur événement, tant que la saga judiciaire de leur évangéliste n’a pas connu un dénouement.

« Par la suite, poursuit la Direction de ShowBuzz, nous leur avons finalement adressé un courrier pour leur demander de nous présenter une preuve que le Révérend, condamné, recherché par la police canadienne, jouit encore d’une possible présomption d’innocence et surtout qu’il a obtenu l’autorisation de l’autorité urbaine de Kinshasa pour cette conférence, comme de coutume pour que l’activité ait lieu ».

En attendant ces éléments, la salle de spectacle ShowBuzz annonce d’ores et déjà que « si sa condamnation est ferme et qu’un dernier appel avait été rejeté, il sera difficile qu’il puisse prendre la parole dans notre salle de spectacle ».

Et de conclure qu’elle laisserait l’événement se tenir si les organisateurs décident de donner la parole à une autre personne que le pasteur Paul Mukendi.

Jean Pérou Kabouira