Home Politique Coopération Internationale : Christophe Lutundula à Dakar pour le 8 ème forum sur la coopération Sino-Africaine

Coopération Internationale : Christophe Lutundula à Dakar pour le 8 ème forum sur la coopération Sino-Africaine

4 min read
0
0

« Approfondir le partenariat Sino-africain et promouvoir le développement durable pour bâtir une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère», c’est le thème de la 8 ème édition du Forum sur la coopération Sino-africaine, qui se tient à Dakar. Le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula et le ministre de l’industrie Julien Paluku participent à ce sommet, qui s’est ouvert dimanche 28 novembre 2021.

Plateforme de coopération entre la Chine et l’Afrique, ce forum est organisé tous les trois ans depuis 2000 et alterne entre un pays africain et la Chine.

Depuis depuis 20 ans, la Chine s’est solidement établie en Afrique et y a littéralement détrôné l’occident grâce à sa méthode des prêts qui permettent aux pays africains de se doter des infrastructures dont ils n’ont pas les moyens de se construire, en échange des minerais.

Cette année, il est question entre autres, de vaccins et de lutte contre la pandémie de Covid-19.

Mais une bonne partie des échanges sera axée sur l’économie, essentiellement dans le cadre du projet dit des nouvelles routes de la soi lancé par Xi Jinping.

L’un des pays qui entretiennent des relations commerciales importants avec la Chine, la RDC attend beaucoup de ce sommet, qui se tient dans un contexte de vives polémiques sur le programme Sino-congolais.

Il faut dire que l’Empire du Milieu est devenu, en 20 ans, le premier partenaire économique de l’Afrique. En effet, alors qu’en 2000 elle occupait la 8 ème place des partenaires de l’Afrique, la Chine trône aujourd’hui à la première place. Ses échanges commerciaux dépassent actuellement ceux du continent noir avec les États-Unis et la France réunis.

La Chine est devenue tellement importante pour l’Afrique car, elle est présente dans plusieurs domaines, notamment l’énergie, les infrastructures, les travaux publics, les mines, les hydrocarbures et cætera.

Selon les autorités chinoises, les échanges directs entre la Chine et l’Afrique se sont élevés à plus de 200 milliards de dollars en 2019.

En 2020, elles ont recensé plus de 3.500 entreprises chinoises de différents types en Afrique.

JPK