Home Politique Sud-Kivu : Suite aux fustigations de la population, Daniel Aselo ordonne l’arrêt du projet d’érection d’un cimetière à Nyatende

Sud-Kivu : Suite aux fustigations de la population, Daniel Aselo ordonne l’arrêt du projet d’érection d’un cimetière à Nyatende

3 min read
0
1

C’est ce qu’on appelle être proche du peuple pour répondre à ses attentes. En réaction aux fustigations de la population de la population du territoire de Kabare suite au projet d’érection d’un cimetière commercial à Nyatende, le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Daniel Aselo, a instruit le gouverneur du Sud-Kivu, de suspendre l’exécution de ce projet.

La population de Kabare, à travers son député national Claude Nyamugabo, s’est opposée farouchement au projet d’érection d’un cimetière commercial à Nyatende.

Cet élu du peuple a saisi, en date du 04 août 2021, le Président de l’Assemblée nationale quant à ce. À son tour, Christophe Mboso N’Kodia a transmis à Daniel Aselo, par sa lettre du 22 septembre 2021, les inquiétudes autour de ce projet.

Dans sa lettre adressée au gouverneur du Sud-Kivu le 26 novembre dernier, le patron de la territoriale affirme que ce projet serait exécuté en violation de la loi et des normes environnementales.

« Il me revient des conclusions d’une mission d’enquête dépêchée à cet effet par mon ministère sur place à Nyatende, que des vives tensions sont perceptibles parmi les populations riveraines qui s’opposent audit projet. Par ailleurs, il ressort du rapport technique de l’Agence Congolaise de l’Environnement qui m’a été transmis que ce projet n’a pas respecté les normes environnementales telles que prescrites par la loi », lui explique-t-il.

Et au Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécuritéécurité Décentralisation et Affaires coutumières de trancher qu’ « au regard de ce qui précède, je vous instruits, dès réception de la présente, de suspendre l’exécution de ce projet, jusqu’à nouvel ordre ».

JPK