Home Politique Sankuru : Le président de la LINA réconcilie les députés provinciaux

Sankuru : Le président de la LINA réconcilie les députés provinciaux

6 min read
0
0

L’appel à l’unité et à la cohésion lancé à l’endroit des filles et fils du Sankuru par le Président national de la Ligue Nationale des Anamongo (LINA), Barthélémy Okito, commence à porter des fruits. Première institution de cette province, l’Assemblée provinciale du Sankuru a fait le premier pas, en tournant la page sobre du conflit qui l’a faite éclatée en deux blocs au cours des deux dernières années.

Cinq députés provinciaux du Sankuru, issus du groupe des sept qui soutenaient l’ancien gouverneur Joseph Stéphane Mukumadi ont été reçus par le Président national de la LINA. Bernard Nkoso, José Dambo, Thérèse Lopatsha, Ilunga Wa Ilunga et Daniel Omalosambo lui ont fait part des deux problèmes. Il s’agit de menaces d’invalidation dont ils se disent victimes de la part du bloc des députés provinciaux majoritaires et de ce qu’ils qualifient de rétention de leurs émoluments par le bureau de l’Assemblée provinciale.

Ils ont tenu à remercier le Président de la LINA pour son appel à l’unité et à la réconciliation des Sankurois et ont promis de s’inscrire dans la dynamique du changement pour le développement de leur province.

Séance tenante, après les avoir écoutes, Barthélémy Okito a appelé au téléphone le Président de l’organe délibérant, Benoît Olamba. Ce dernier a rejeté les deux accusations.

En démocrate, il a promis d’oublier le passé et de se réconcilier avec tous ses collègues députés provinciaux en vue d’élire un gouverneur valable, compétent et capable de réconcilier tous les Sankurois.

Il a vivement remercié Barthélémy Okito pour son implication en vue d’une réconciliation sincère entre Sankurois.

Parallèlement à cette rencontre, Barthélémy Okito a rencontré trois notabilités Sankuroises autour de la même question.
Il a par la suite reçu une délégation de la jeunesse de Lodja, qui s’est plainte des attaques faites par certaines notabilités et députés nationaux du Sankuru contre le Vice-premier ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo.

Il a promis d’échanger avec le Caucus des députés de la contrée autour de toutes ces questions.

Par ailleurs, le Président national de la LINA a reçu la visite des chefs des groupements Wembonyama et Onalowa, accompagnés de l’épouse de l’inspecteur général de l’EPST, Djamba.

Ces derniers ont sollicité l’implication du patriarche de la LINA pour le dossier de l’IG de l’EPST condamné à cinq ans de prison dans une affaire de détournement des fonds de l’Examen d’Etat et dans le dossier de rapatriement des reliques de Lumumba.

En réponse, Barthélémy Okito leur a suggéré de solliciter pour lui une grâce présidentielle, à défaut d’aller en cassation.

De son côté, le chef du groupement Onalowa l’a rassuré que lui et d’autres chefs coutumiers vont soutenir ses efforts pour une réconciliation générale des Sankurois.

JPK