Home Politique En attendant (peut être) sa relaxation : Ferdinand Kambere aux arrêts pour coups et blessures

En attendant (peut être) sa relaxation : Ferdinand Kambere aux arrêts pour coups et blessures

3 min read
0
0

L’actualité judiciaire est de plus en plus dense en République Démocratique du Congo. Ce lundi 20 décembre 2021, un gros poisson est tombé dans le filet de la justice. Il s’agit de Ferdinand Kambere, Secrétaire Permanent adjoint du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). Selon de sources judiciaires, l’adjoint d’Emmanuel Ramazasi Shadary est arrêté pour coups et blessures contre Ardent Kabambi, un autre cadre du parti de Joseph Kabila.

En attendant peut être sa relaxation (comme c’est souvent le cas ces derniers temps), ce soir ou au plus tard demain, Ferdinand Kambere a été amené au cachot du parquet général de la Gombe.

Le plaignant s’est empressé de faire le porte-parole du parquet général de Kinshasa-Gombe, en annonçant la confrontation.

Pour rappel, Ardent Kabambi, jeune cadre du PPRD, s’est récemment filmé, visage couvert de ce qui semble être du sang, en affirmant avoir reçu une bouteille lui jetée par Ferdinand Kambere. Ce dernier n’a pas démenti l’information.

Reste à savoir si cette affaire judiciaire ne connaîtra pas le sort de nombreuses autres qui n’ont eu d’effets que dans les médias.

On se souvient évidement de l’arrestation humiliante de l’ex gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana. En effet, quelques heures après avoir été arrêté comme un criminel, il a été relâché et est rentré chez lui comme si de rien n’était.

JPK